Canicule : comment adapter son régime alimentaire lors des fortes chaleurs ?

Un épisode caniculaire de 6 jours environ a débuté le 7 août, avec des températures supérieures à 35°c. La Bourgogne n'est pas épargnée, des recommandations alimentaires s'imposent pour mieux supporter les fortes chaleurs.

La canicule s'est installée pour quelques jours, il est recommandé de modifier son régime alimentaire en conséquence
La canicule s'est installée pour quelques jours, il est recommandé de modifier son régime alimentaire en conséquence © Damien Rabeisen FTV
C'est bien connu, lors de fortes chaleurs, on a tendance à éviter de faire de gros repas.
D'une façon générale, les choix se portent sur les crudités, les légumes et les fruits.

Les conseils d'une diététicienne-nutritionniste

France 3 Bourgogne a rencontré Aurélia Jourdan, qui nous confirme "que la chaleur diminue la sensation de faim et augmente la sensation de satiété. Le piège que beaucoup de personnes font, c'est de sauter des repas.
Alors qu'une alimentation équilibrée avec 3 repas par jour permettra d'apporter en moyenne 800 ml d'eau. Donc il faut privilégier des fruits et des légumes qui sont riches en eau, gorgés d'eau, et surtout des fruits et des légumes qui sont riches en sels minéraux.
Je pense à la tomate, au concombre, vous pouvez les faire en salade composée, ou alors vous pouvez faire des soupes froides, des gaspacho, ça peut être une bonne alternative et ça désaltère complètement."


Concernant les fruits, la diététicienne rappelle qu'on peut "augmenter la consommation de fruits peu sucrés, comme le pamplemousse, la pastèque qui sont gorgés en eau. Vous pouvez les prendre en dessert." 
Mais elle nuance "manger trop de fruits, vu qu'ils sont sucrés, il y a un taux de fructose assez conséquent, ça peut provoquer des prises de poids, et surtout avec la chaleur, ils sont riches en fibres et ça fermente et ça ballonne et on peut se retrouver avec des colopathies fonctionnelles."
Un mot toutefois de mise en garde de la spécialiste : "Pendant les vacances, on ne mange pas forcément beaucoup plus gras, mais on mange plus salé, avec les biscuits apéro par exemple. Et lorsqu'on mange des aliments riches en sel, ça déshydrate. "

Le reportage d'Armandine Castillon et Melissa Genevois
Intervenants : 

Canicule : comment adapter son régime alimentaire lors des fortes chaleurs ?


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo alimentation société