Côte-d'or : les commerçants de Châtillon-sur-Seine manifestent contre la fermeture des petits commerces

Ce mardi 3 novembre, près de 80 commerçants châtillonnais se mobilisent pour protester contre la fermeture de leurs commerces "non essentiels" durant le confinement. Habillés de noir, ils expriment leur ras-le-bol et leur incompréhension devant leur commerce avant de défiler en ville.
Tous vêtus de noir, les commerçants châtillonais ont manifesté ce matin dans les rues de la ville.
Tous vêtus de noir, les commerçants châtillonais ont manifesté ce matin dans les rues de la ville. © Rodolphe Augier
"Nous ne voulons pas mourir !!!" C'est avec ce slogan inscrit sur une grande banderole et plusieurs pancartes que les commerçants de Châtillon-sur-Seine ont brandi ce matin devant leur commerce avant de se retrouver place de la Résistance. 
 

C'est une trentaine d'années de travail mises à mal.

Marinette Coucheney, commerçante à Châtillon-sur-Seine.



Marinette Coucheney est installée depuis plus de 30 ans à Châtillon-sur-Seine. C'est la larme à l'oeil qu'elle s'est mobilisée ce matin. Aujourd'hui, avec ce deuxième confinement et la fermeture imposée de son magasin de vêtements, elle en a gros sur le coeur. " C'est une trentaine d'années de travail mises à mal. On n'est pas soutenu par notre gouvernement. On a envie de vivre et de faire plaisir à nos clients."

Tout comme Marinette, Nadia Grossetete éprouve aujourd'hui un sentiment d'injustice. Installée depuis mars 2019, elle s'inquiète pour l'avenir de sa boutique de prêt-à-porter. "En ce moment, c’est dramatique surtout que les fêtes de Noël arrivent. Cela commence à être tendu. Je veux manifester car j'estime qu’il y a deux poids deux mesures. C’est compliqué pour nous, les petits commerçants."

Ce sentiment d'incompréhension est également partagé par Mathieu Gallardo, coiffeur à Châtillon-sur-Seine. "Mon ressenti aujourd’hui, c’est que je trouve anormal que toutes les grandes surfaces soient ouvertes, mais que nous soyons obligés de fermer malgré toutes les mesures d'hygiène mises en place depuis le mois de mai".
 
Mathieu Gallardo est coiffeur à Châtillon-sur-Seine.
Mathieu Gallardo est coiffeur à Châtillon-sur-Seine. © Rodolphe Augier


Des commerçants vêtus de noir


Avec la fermeture imposée de leurs commerces, ils n'en peuvent plus de cette situation et ont décidé de le crier haut et fort dans la rue. Ce matin, tous vêtus de noir, près de 80 commerçants se sont mobilisés et se sont rassemblés dès 9h30 place de la résistance avant d'arpenter les rues avec banderoles et pancartes. 
 
 

J’espère maintenant que les grands groupes comme Amazon ne pourront vendre que des produits essentiels et rien d’autre.

Hubert Brigand, maire de Châtillon-sur-Seine



Le maire Hubert Brigand est venu apporter son soutien et les a félicité pour leur mobilisation. Présent en tête de cortège, il dénonce la concurrence déloyale avec les grands groupes de commerce en ligne comme Amazon. "J’espère maintenant que les grands groupes comme Amazon ne pourront vendre que des produits essentiels et rien d’autre. Le dossier est ouvert et on espère que dans les jours qui viennent ce dossier va aboutir. Il en va de la vie des commerces du centre-ville."

Le reportage de Guillaume Desmalles, Rodolphe Augier et Valérie Jonnet

 
Confinement : les commerçants se mobilisent à Châtillon-sur-Seine contre la fermeture des petits commerces
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société covid-19 économie crise économique social