Cet article date de plus de 6 ans

Côte-d'Or : les parents d’élèves de Sussey font la classe eux-mêmes

L’académie de Dijon a fermé l’école du village de Sussey. Mais, les parents, qui sont soutenus par des élus, ont décidé de maintenir l'école ouverte. Ils ont assuré les cours le jour de la rentrée scolaire mardi 1er septembre 2015.


Quel est le problème que rencontre l'école de Sussey ?

La commune de Sussey, qui est située entre Arnay-le-Duc et Saulieu, compte un peu plus de 250 habitants.
Elle fait partie d’un RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) dans lequel trois villages voisins Diancey, Censerey et Sussey) mettent en commun leurs moyens pour faire fonctionner trois écoles :

Quelles propositions ont été faites aux parents d'élèves ?

Mais, l’administration a décidé de supprimer un poste d’enseignant de CM1 et CM2, ce qui a entraîné la fermeture d’une classe et par ricochet celle de l’école de Sussey.
L’académie de Dijon a proposé aux familles de scolariser les enfants de cours moyen :
durée de la vidéo: 01 min 51
Côte-d'Or : les parents d’élèves de Sussey font la classe eux-mêmes

Reportage : François Marie Lapchine et Jean-Louis Saintain / Montage : Carlos Zappalá / Intervenants :

Quels sont les arguments mis en avant par les familles ?

Les parents du RPI "refusent catégoriquement d’envisager d’envoyer leurs enfants de CM à Liernais, car ce village n’est ni leur lieu de travail, ni leur lieu de résidence", disent-ils. "Si l’on ferme une école de village, ce sont de nombreux kilomètres que l’on impose aux enfants. Pensons aussi aux conséquences de cette fermeture sur l’avenir du village tout entier", ajoutent-ils.

Les parents d’élèves mettent en avant plusieurs arguments. En voici quelques uns  :"Nous demandons simplement qu’on ne détruise pas un système qui a été long à mettre en place avec tous les partenaires et qui fonctionne bien. Maintenir cette école serait également l’occasion de montrer aux enseignants que l’on reconnaît leur travail", insistent les familles.

Que va-t-il se passer ?

Une réunion doit avoir lieu mercredi 2 septembre à l'Inspection académique de Côte-d’Or afin de revoir le dossier.
Par ailleurs, le recteur de l'académie de Dijon était l'invité du JT de France 3 Bourgogne mardi 1er septembre. Interrogé sur le sujet, il a déclaré en substance "Je suis certain que nous trouverons des solutions adaptées avec le souci de ne désespérer personne".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société