Dijon : les migrants expulsés de Chenôve se sont installés rue Becquerel

Des demandeurs d'asile, expulsés des anciens locaux de la CPAM à Chenôve, ont trouvé refuge dans un immeuble inhabité, situé rue Henri Becquerel à Dijon, annonce le collectif de soutien aux demandeurs d'asile et migrants dimanche 29 septembre.
 

Par B.L.

Des demandeurs d’asile s’étaient installés dans un ancien bâtiment de la Caisse d'Assurance Maladie, à Chenôve, dans l’agglomération de Dijon. Ils en ont été expulsés par les forces de l'ordre lundi 9 septembre 2019, la veille de l’audience prévue au tribunal pour statuer sur l'occupation de l’ex CPAM.

Suite à cette opération, une cinquantaine de personnes avaient été accueillies sur une aire d'accueil des gens du voyage mise à disposition par la ville de Dijon. Les migrants étaient installés dans des tentes sur un terrain disposant de l'eau et de l'électricité, mais d'aucun sanitaire.

Cette solution provisoire ne pouvait durer avec l'arrivée du mauvais temps, estime le collectif d’aide aux migrants.


Le reportage de Gabriel Talon et Christophe Gaillard
Intervenants :
  • Youssuf, demandeur d'asile tanzanien
  • Sam, collectif Asile 21
  • Frédéric Sampson, directeur de Cabinet du préfet de Côte-d'Or
Dijon : les migrants expulsés de Chenôve s'installent dans un nouveau squat à Dijon rue Becquerel

"Les personnes mises à la rue ont trouvé un immeuble vacant, au 11 rue Henri Becquerel à Dijon, (entre des immeubles d'habitation et la voies SNCF) depuis des années et sans usage prévisible à terme...

Elles s'y sont progressivement installées depuis plusieurs jours. A notre connaissance, cela ne devrait pas poser de difficultés avec le propriétaire du terrain", dit le collectif qui a organisé un "petit déjeuner solidaire" ce dimanche pour permettre au voisinage de rencontrer les nouveaux venus.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus