Adjoint à Metz et Strasbourg, formateur à Bastia : qui est Benoît Tavenot, le nouveau coach du DFCO ?

La nouvelle est officiellement tombée ce lundi 26 juin. Benoît Tavenot sera l'entraîneur du DFCO la saison prochaine en National. Le coach est notamment réputé pour son parcours en tant qu'adjoint à Bastia, Metz et Strasbourg.

C'était l'un des grands points d'interrogation du côte du DFCO. Qui pour entraîner l'équipe la saison prochaine après sa descente en National ? La réponse est tombée officiellement ce lundi 26 juin, c'est Benoît Tavenot qui va s'asseoir sur le banc dijonnais.

Le coach s'est engagé jusqu'en 2025 et sera présenté lors d'une conférence de presse ce jeudi 29 juin. "L’ensemble du club lui souhaite la bienvenue et pleine réussite !", écrit le DFCO dans un communiqué officiel publié sur son site.

Formateur puis entraîneur adjoint

A 46 ans, le désormais nouvel entraîneur du club bourguignon a passé sa vie dans le monde du football. Il a notamment commencé sa carrière du côté de la Corse, où il était formateur pour le SC Bastia, avant d'y devenir même directeur du centre formation. "Chez les jeunes, le natif de Paris a aussi fait partie du staff de l’équipe de France U16", ajoute le DFCO.

Gravissant les échelons au sein du club bastiais, il devient entraîneur adjoint de l'équipe première, aux côtés de Frédéric Hantz en 2011-2012 puis de François Ciccolini entre janvier 2016 et février 2017. Après son aventure corse, il a été l'adjoint de Frédéric Antonetti.

"Il a participé à l’obtention du maintien du Racing Club de Strasbourg en Ligue 1 lors de la saison 2022/2023. Le duo avait également collaboré sur le banc du FC Metz, club avec lequel Benoît Tavenot a participé à plus de 100 matchs sur le banc en l’espace de 3 saisons".

Habitué au rôle de numéro 2, Benoît Tavenot a été coach principal de Bastia-Borgo en National 2 lors de la saison 2017-2018. Il a également remplacé Frédéric Antonetti à quelques occasions en Ligue 1. Il vient d'ailleurs d'obtenir son Brevet d'Entraîneur Professionnel de Football (BEPF)

En février dernier, Frédéric Antonetti évoquait son désormais ancien entraîneur adjoint. "C'est une personne de grande qualité. Il est sûrement amené à être un futur entraîneur de Ligue 1. C’est un très bon technicien qui a une passion dévorante pour les entraînements et pour les relations humaines. Quand on est très bon dans ces deux aspects, c’est déjà un grand pas. Il est adoré partout où il passe". 

Selon certaines sources, Benoît Tavenot est présenté comme un coach proche des méthodes allemandes, rigoureux et qui impose une discipline de fer à ses joueurs. Il devra notamment composer avec un effectif totalement renouvellé. Avec la descente en National, la plupart des joueurs vont quitter le DFCO cet été. Et le club devra s'appuyer sur plusieurs joueurs issus de son centre formation.

"On n'a pas de garanties sur ce qu'il va faire. Il y avait des rumeurs qui annonçaient des coaches plus confirmés. Mais je suis prêt à lui donner sa chance. Ce qui me donne le plus d'espoir en lui, c'est que c'est un formateur. Si on le prend, c'est pour s'appuyer sur le centre de formation. Ca peut être un bon calcul", estime Julien Parisot, rédacteur au Dijon Show, un site dédié à l'actualité du DFCO.

Choisi parmi plusieurs prétendants

Benoît Tavenot a été désigné parmi de nombreux prétendants. A commencer par Pascal Dupraz qui avait affirmé être prêt à rester à la tête de l'équipe malgré la descente. Mais la perspective d'une vente du club et le salaire important du technicien ont refroidi les discussions.

Autre candidat évoqué, Florent Balmont. Un nom bien connu des supporters, puisqu'il a porté les couleurs du DFCO en tant que joueur entre 2016 et 2020. L'ancien milieu de terrain aurait pu arriver en tant qu'adjoint de Roland Vieira. Le binome officie actuellement au Puy Foot Auvergne, en National 2.

durée de la vidéo : 00h01mn32s
Qui est le nouvel entraîneur du DFCO ? ©Gaël Simon / France Télévisions

Mais le nom qui a était dernièrement pressenti, c’était Olivier Saragaglia, entraîneur de Sedan. Il a une expérience en National, ce que voulait le propriétaire du DFCO, Olivier Delcourt. Mais c’est finalement Benoît Tavenot qui a été désigné.

"Olivier Delcourt voulait un coach expérimenté et finalement il prend Tavenot. Est-ce que ça indique un changement de vision ? Ou est-ce que ça traduit le fait qu'il va partir ? On ne sait pas ce qui se passe en coulisses. S'il a été nommé sans savoir où le club va, c'est un mauvais pari. J'espère que les futurs acheteurs du DFCO ont validé le choix et ont eu leur mot à dire", commente Julien Parisot.

Le club dijonnais sait qui va s'installer sur son banc de touche, mais beaucoup de questions restent en suspens et peut-être la plus importante : qui pour racheter le DFCO ? 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité