Un an de Gilets Jaunes, les commerçants font les comptes

La manifestation des "gilets jaunes" va contourner le centre-ville de Dijon où se tient la traditionnelle braderie samedi 7 septembre 2019. / © François Latour
La manifestation des "gilets jaunes" va contourner le centre-ville de Dijon où se tient la traditionnelle braderie samedi 7 septembre 2019. / © François Latour

Il y a 1 an débutait le mouvement des gilets jaunes. Les manifestations et défilés au centre ville de Dijon ont duré 6 mois. Les débordements ou l'arrêt de la circulation des tramways ont dissuadé les clients. Des commerçants peinent à s'en remettre.

Par Christophe Tarrisse

C'est le premier anniversaire de lancement du mouvement des gilets jaunes. 26 samedi durant, ils ont défilé dans les centre-villes. Une mobilisation sur la durée et des débordements qui ont impacté les commerces. Quel bilan aujourd'hui à Dijon ? Le souvenir reste vif, de nombreux clients ont été dissuadés.

Direction la place Grangier à Dijon en Côte-d'Or, Christel a pris les rênes de sa boutique en octobre 2018. Un mois tout juste avant le début du mouvement des gilets jaunes. "Ca a duré trop longtemps, les clients sans tram ont préféré la Toison d'Or, c'est la durée qui a été le plus pénible à assumer" explique-t-elle.

Des commerçants comme Christel, la fédération des artisans et commerçants Shop In Dijon, en a reçu beaucoup pendant 1 an. La cité des Ducs serait la 5e ville de France à avoir le plus souffert des manifestations. Denis Flavier, le président de Shop In Dijon, estime à 40% la baisse d'activité durant le mois de décembre 2018.

Voir le reportage de Maëva Damoy et Isabelle Rivierre


Mais au sein de la fédération, au fil des semaines, on a constaté que le mouvement et ses conséquences ont dépassé le cadre économique. Matthieu Honnorat , responsable shop in Dijon, avoue que la casse est aussi et surtout psychologique pour les commerçants.

Une attention désormais focalisée sur le 5 décembre prochain, jour de grêve nationale. Décembre qui est le mois clé des commerçants pour équilibrer le chiffre d'affaire de l'année. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus