L'apprentissage peut se faire après trente ans, l'exemple d'une fleuriste à Dijon

Dans le cadre de la journée spéciale consacrée à l'apprentissage, France Télévisions propose de découvrir différents parcours d'apprentis. La plupart ont moins de 26 ans, mais pas tous... La région expérimente un dispositif qui ouvre cette voie de formation à un public plus âgé.

Par C.R.

► En Bourgogne Franche-Comté, près de 19 200 jeunes choisissent chaque année la voie de l'apprentissage. Ce cursus est dans la plupart des cas réservé aux moins de 26 ans. Mais la région teste actuellement un dispositif qui permet de se former jusqu'à 30 ans et même au delà, sur dérogation.

► L'expérimentation a été lancée en janvier 2017 et doit se terminer fin 2019. Les régions pilotes, elles sont sept, devront alors envoyer un bilan au gouvernement. Celui-ci remettra d'ici juillet 2020 au Parlement, un rapport qui précisera, le cas échéant, les conditions d'une généralisation.

Reportage à Longvic avec :

Carole Bougain, apprentie fleuriste
Christophe Ramet, professeur d'enseignement technique
Stéphane Petit, fleuriste

Rencontre avec une apprentie fleuriste dijonnaise
Carole Bougain a 35 ans, elle est apprentie fleuriste. - Marie Jolly, Anthony Borlot



A lire aussi

Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus