• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Aux Halles de Dijon : un brunch prisé par les Dijonnais

Aux Halles de Dijon : un brunch prisé avant tout par les Dijonnais
Depuis 3 mois, la ville de Dijon organise chaque dimanche un brunch géant au marché des halles, un plein centre ville. Un endroit stratégique, où les touristes viennent forcément flâner quand ils sont de passage à Dijon. Et pourtant, ce brunch tendance est essentiellement devenu un rendez-vous apprécié par les dijonnais. Ce dimanche, Fabienne ACOSTA et Typhaine Pfeiffer ont effectivement croisé peu de touristes. Intervenants : -Caroline Colomb, touriste bretonne -David Zuddas, chef cuisinier restaurant D Z'envies  - Fabienne Acosta et Typhaine Pfeiffer

Chaque dimanche jusqu'au 25 septembre 2016, les Halles de Dijon, en Côte-d'Or accueille un bruch cuisiné par des chefs étoilés et mettant en avant les spécialités locales. 500 gourmands s'y attablent semaine après semaine. Parmi eux, majoritairement des Dijonnais et quelques touristes curieux.  

Par Cyrielle Cabot

Pendant quatre mois, depuis le dimanche 29 mai 2016 et jusqu'au 25 septembre 2016, les Halles de Dijon ouvre exceptionnement ses portes le dimanche pour accueillir un brunch, ce repas à mi-chemin entre le petit-déjeûner et le déjeûner. L'objectif de la municipalité : dynamiser le centre-ville en ce jour de repos. 

80% de Dijonnais

Le pari est réussi. Chaque semaine, 500 personnes s'assoient autour de grandes tables à carreau. Parmi eux, une majorité de Dijonnais et seulement quelques touristes. Il faut dire que pour déguster les petits plats préparés par des chefs étoilés, il faut s'y prendre en avance, réserver sur Internet et y mettre le prix : 25 euros pour un adulte et 12 euros pour les moins de 12 ans. 

Malgré la période estivale et l'afflux de touristes dans la ville, qui vient d'être classée comme zone touristique internationale, c'est donc bel et bien les Dijonnais qui semblent visés par l'opération. Les quelques touristes qui sont parvenus tout de même à s'aventurer sous les Halles sont, quant à eux, venus découvrir les spécialités locales. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus