• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Basket-ball : la JDA affiche ses ambitions

David Holston meneur de la JDA / © Dr
David Holston meneur de la JDA / © Dr

Après une excellent saison 2018/ 2019, le club de basket-ball de la JDA vise le haut du classement de l'élite française.

Par Tiphaine Pfeiffer

Garder les meilleurs


Le 4 mai dernier, l'annonce a marqué les esprits : le meneur américain de la JDA basket, David Holston, a signé pour deux saisons supplémentaires.
Joueur majeur de la formation, le meneur, âgé de 33 ans, était courtisé par de grands clubs français.

Il fait d'ailleurs partie des joueurs candidats au titre de MVP (most valuable player ou meilleur joueur) pour les Trophées de la Ligue nationale de Basket (LNB) qui seront décernés le lundi 20 mai 2019.

 

Le club a consacré un moment à la fin du derby JDA-Chalon (80-72) pour faire part de la nouvelle.

En plus de se qualifier pour les play-offs, ce soir-là, le club dijonnais a montré qu'il était capable de retenir les grands joueurs.

 
 

4ème place en vue

La saison régulière de la Jeep Elite se termine ce mardi 14 mai 2019. 
Les basketteurs de la JDA rencontre le MSB Le Mans, champion de France en titre, à domicile, à 20H.

Objectif : terminer à la 4ème place du classement de l'élite française. 

 

Le parcours de l'équipe dijonnaise, entraînée par Laurent Legnamme, est saluée.
L'équipe a d'ors et déjà remporté un record historique : 21 victoires cette saison...

Son entraîneur pourrait être distingué lors des Trophées de la LNB la semaine prochaine.
 

Bâtir l'avenir


Désormais, l'objectif du président Thierry Degorce semble tout autre : faire de la JDA un club d'envergure regroupant plusieurs clubs professionnels.
Pour l'heure, il gère déjà le club de hand-ball féminin (JDA Dijon Handball).

L'équilibre financier du club doit encore être stabilisé mais le projet de construction d'une nouvelle salle pourrait voir le jour en 2021.
Un terrain aurait été proposé par l'agglomération dijonnaise.
Reste de nombreuses étapes : études d'impacts, tour de table financier, etc.

Ce nouveau complexe viendrait remplacer le Palais des sports, construit dans les années 70, dont les infrasctructures sont vieillissantes et peu conformes aux standards modernes.
Il regrouperait équipements sportifs, brasserie et peut-être magasins.












 

Sur le même sujet

Quétigny : un moyen-métrage tourné par des lycéens à Barcelone

Les + Lus