• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne-Franche-Comté : des bureaux de tabac vont vendre des billets de train

La traditionnelle "carotte" d'un bureau de tabac / © Fabien1309
La traditionnelle "carotte" d'un bureau de tabac / © Fabien1309

Avant la fin de l’été, on va pouvoir acheter des billets de train chez des buralistes de Bourgogne-Franche-Comté. La Région fait partie de cinq régions où des tests sont menés par la SNCF et la Confédération des buralistes.
 

Par B.L.

Avec la hausse des prix du tabac, les buralistes vendent moins de cigarettes et ils sont à la recherche de nouveaux débouchés.

De son côté, la SNCF est critiquée de toutes parts à cause de l'allongement des files d'attente aux guichets des gares. "Il y a beaucoup de bureaux de tabac, on vend de moins en moins de cigarettes, on pourrait vendre autre chose et les billets de TER c'est une vraie bonne idée", avait lancé Guillaume Pepy, président de la SNCF, au début de l’année.

Depuis, un protocole d'accord a été passé entre la Confédération des buralistes et la SNCF.
Les bureaux de tabac vont pouvoir vendre des billets de de TER et de TGV. Les buralistes, qui seront rémunérés à la commission, auront à leur disposition une application sur smartphone ou tablette et une imprimante. Ils remettront aux clients un ticket portant un QR code, ainsi que leur nom et prénoms. Mais, ils ne pourront pas assurer les échanges et les remboursements.

 


Une première phase a débuté. Elle consiste à "identifier les besoins des territoires et les buralistes intéressés, en association avec les élus, dans cinq régions test" : Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Normandie, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En clair, les équipes marketing de la SNCF vont aller à la rencontre des buralistes, explique le service communication de la SNCF. Ce n'est qu'après cette phase de contacts que l'on saura quels sont les bureaux de tabac intéressés par ce partenariat et que l'on pourra mettre en place des formations.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus