• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Des chirurgiens de Dijon au Burkina Faso pour opérer des enfants

Lors d'une précédente mission en 2017, à Ouagadougou au Burkina Faso. / © Romain Tronc / CDE
Lors d'une précédente mission en 2017, à Ouagadougou au Burkina Faso. / © Romain Tronc / CDE

Une équipe de professionnels de santé, menée par le chef de service de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Dijon, part pour dix jours au Burkina Faso pour opérer des enfants atteints de malformations du visage.

Par M. F.

Leur mission se déroule du 1er au 10 mai. Les professionnels de santé vont opérer notamment des enfants touchés par le noma à la Polyclinique Notre Dame de la Paix à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

Cette maladie "touche principalement les prématurés et les enfants en bas âge d’Afrique et d’Amérique du Sud. Provoquant des malformations du visage, les enfants sont confrontés à des difficultés alimentaires mettant en jeu leur survie ainsi que des troubles de l’audition, de la respiration et de la parole", précise sur son site internet l'association La Chaîne de l'Espoir, qui organise l'opération.

Des jeunes patients touchés par des tumeurs, des fentes labiales et palatines seront également opérés.
 

À suivre sur France 3 Bourgogne

L'équipe est composée de quatre chirurgiens plastiques et maxillo-faciales, deux médecins anesthésistes-réanimateurs, une infirmière anesthésiste et une infirmière d’hospitalisation. Elle est menée par le professeur Narcisse Zwetyenga, chef du service de chirurgie maxillo-faciale plastique et réparatrice du CHU de Dijon.

152 patients ont déjà été opérés lors de précédentes missions. Cette fois-ci, une cinquantaine d'enfants devrait bénéficier d'une opération de chirurgie réparatrice du visage. Une équipe de France 3 Bourgogne fait le voyage avec eux. Nous vous proposerons de suivre leur déplacement au jour le jour sur notre site internet et nos réseaux sociaux.
 
 
Le professeur Narcisse Zwetyenga, en 2015. / © France 3 Bourgogne
Le professeur Narcisse Zwetyenga, en 2015. / © France 3 Bourgogne


 

 



 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus