Code de la route : Comment remettre à niveau nos connaissances ?

L'examen du code de la route a été ouvert à la concurrence / © MAXPPP/ Sebastien JARRY
L'examen du code de la route a été ouvert à la concurrence / © MAXPPP/ Sebastien JARRY

Le code de la route comprend environ 400 panneaux de signalisation. Difficile de se les rappeler de tous ! Comment remettre à niveau ses connaissances pour davantagex de sécurité sur la route ?

Par Fatima Larbi


Panneaux de danger, d’interdiction, de direction…, le code de la route possède environ 400 panneaux.

De nombreuses heures sont nécessaires pour les connaître par cœur et obtenir le permis de conduire. Des connaissances qu’on estime acquises pour toujours.

Mais voilà, les mois et les années passent. On en oublie certains et pour d'autres, on les croise tellement rarement qu' on ne se souvient même plus qu’ils ont pu exister. De nombreux  automobilistes avouent ne pas connaître toute la signalisation routière. Quand on les interroge, les réponses sont loin d'être toujours correctes.
Quatre questions pour réviser le code de la route
Un constat qui n’est pas sans poser des questions.
 

►La sécurité routière en Bourgogne en quelques chiffres


Dans l'Yonne :  en 2018, il y a eu 234 accidents corporels, 36 tués et 292 blessés dont 131 blessés hospitalisés.
En Côte-d’or : pour le mois d’août 2019, on déplore 20 accidents corporels, 3 tués et 28 blessés.
En Saône-et-Loire:  le bilan au 1/09/2019  est de 35 accidents mortels et 36 tués, pour l'année en cours.
Dans la Nièvre : en août 2019, le bilan est  de 126 accidents , 10 tués et 149 blessés pour l'année en cours.
 

► Faut-il une remise à niveau du code de la route ?


Richard Giboulet, de l'auto-école  du centre à Dijon, voit très peu de conducteurs demander une remise à niveau de leurs connaissances sur le code de la route. Ce qui est plus courant, ce sont des demandes de conducteurs qui veulent réapprendre à conduire.

Il y a régulièrement de nouveaux panneaux. C’est à chacun de se prendre en main et de se remettre à niveau. Car, si on l’impose ce sera coûteux et contraignant. Richard Giboulet, auto-école du centre à Dijon.

Effectivement, il n’y a rien d’obligatoire. Cela ne peut être qu’une démarche volontaire.

Sur internet il existe de nombreux quiz gratuits proposés par différents organismes : l’association prévention routière, l'Automobile club...

Les seniors sont particulièrement ciblés. De nombreux stages leur sont proposés pour remettre à niveau leurs connaissances. Des sessions qui ont de plus en plus de succès.

• Dans l’Yonne, par exemple, l’association Prévention routière organise une dizaine de stages par an en partenariat avec la MSA (mutualité sociale agricole) . Une opération baptisée Seniors, restez mobiles ! qui ne se limite pas uniquement à la révision des panneaux, car elle permet de tester sa vue et ses réflexes pour reprendre confiance en soi.

• En Côte-d’Or, la Maison des seniors organise régulièrement des séances thématiques sur le code de la route et la conduite.

Dans les entreprises, des remises à niveau sont également proposées auxs salariés pour prévenir les accidents de la circulation.
Le stage comporte quatre séances, avant un exercice en conditions réelles / © Philippe Arbez
Le stage comporte quatre séances, avant un exercice en conditions réelles / © Philippe Arbez
 

► "La sécurité sur la route est aussi une affaire de comportement"

 
 
Pour Yves Lemaire, président de l’association Prévention routière,  la sécurité sur la route ne se limite pas à connaître par cœur le code de la route, c'est aussi une affaire de comportement des conducteurs.

 Il ne faut pas en faire une obsession. Ce qui est le plus important est d’avoir conscience que nous ne sommes pas seuls sur la route et d’adapter son comportement, cela vaut pour tout : alcool, vitesse…
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus