Coronavirus Covid-19 : l'EFS veut poursuivre ses collectes de sang pendant les mesures de confinement

La collecte de sang ne s'arrête pas malgré les mesures de confinement / © FTV François Latour
La collecte de sang ne s'arrête pas malgré les mesures de confinement / © FTV François Latour

Ce mardi 17 mars, c'est l'entrée en vigueur des mesures de confinement des citoytens, invités à rester chez eux pour lutter contre la propagation du virus. Pour l'Etablissement Français du Sang, pas encore de baisse de dons, mais la nécessité impérieuse de continuer à accueillir les donneurs.

Par F.L.

L'Etablissement Français du Sang procède aux collectes et au stockage des produits sanguins sur le territoire français. Les besoins sont permanents, pour les transfusions, les soins aux personnes souffrant de maladies sanguines, la médecine d'urgence (accidents de la route, hémorragies...)
La maison du don, de l'EFS, à Dijon / © FTV François Latour
La maison du don, de l'EFS, à Dijon / © FTV François Latour


Des besoins quotidiens en produits sanguins

L'EFS a besoin de collecter en Bourgogne-Franche-Comté d'environ 600 poches de "sang total" par jour.
Sur la France entière, ce besoin est de 15 000 poches quotidiennes.
L'établissement dispose d'un stock "tampon" de 10 jours environ.
Sachant que 3 produits sanguins sont collectés, avec des durées de vie très variables.
Ainsi, Mohamed Slimane, directeur adjoint de l'EFS Bourgogne-Franche-Comté, a précisé à France 3 Bourgogne, quels étaient les 3 types de produits sanguins nécessaires : 
  • les concentrés de globules rouges (42 jours environ de durée de vie)
  • les plaquettes (7 jours)
  • le plasma sanguin (1 an, car conservé en congélateur)

La fermeture des établissements scolaires et supérieurs limite les collectes

Depuis la fermeture des établissements scolaires et d'enseignement supérieur vendredi 13 mars, Mohamed Slimane affirme que "l'Etablissement Français du Sang avait prévu sur les 6 prochaines semaines des collectes, il y avait en fait 1800 dons qu'on ne pourra pas assurer"

La possibilité de pouvoir organiser des collectes de sang

Hormis l'accueil sans rendez-vous dans les maisons du don dont dispose l'EFS, l'Etablissement rappelle que les citoyens sont autorisés à se déplacer pour donner leur sang.
De plus, l'Agence a sollicité l'Agence Régionale de Santé (ARS) afin de pouvoir établir des collectes, malgré le confinement de la population.
Les personnels de l'EFS portent des masques et des gants, afin d'éviter la contamination.
"Le virus ne se transmet pas par voie sanguine, il n'y aucun risque d'attraper le Coronavirus Covid-19 par voie sanguine", a précisé Mohamed Slimane.
Il détaille le fonctionnement actuel de l'EFS, depuis l'épidémie :
"Les personnels sont réduits au maximum, pour garantir la continuité de l'activité, ils sont répartis en deux équipes qui alternent un jour sur deux. Ainsi, si un personnel vient à être contaminé, il y aura toujours une possibilité de remplacement. Le but est de toujours maintenir un nombre de personnes suffisant pour maintenir l'activité."
"A préciser que les lieux de collecte ne sont pas des zones interdites, mais bien des lieux autorisés. Ils ne sont pas considérés comme des zones de regroupement, mais comme des lieux de passage."

L'interview de Mohamed Slimane, par François Latour, au sujet de l'organisation de collectes itinérantes
Coronavirus Covid-19 : l'EFS veut poursuivre ses collectes de sang pendant les mesures de confinement
 

Les donneurs peuvent prendre rendez-vous

Les maisons du don sont sans rendez-vous, mais pour des facilités d'organisation, on peut réserver son créneau dans les 7 maisons du don réparties en Bourgogne-Franche-Comté : Auxerre, Sens, Dijon, Mâcon, Chalon-sur-Sâone, Besançon et Belfort. Pour toute prise de rendez-vous, le site mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus