Coronavirus : les personnels en insertion étaient eux-aussi en première ligne pendant le confinement

Employés au nettoyage, à la restauration collective, au tri des déchets, les personnels en insertion ont continué à travailler pendant le confinement. Tous espèrent trouver un contrat de travail durable et un emploi. Exemple avec le groupe ID'EES 21 dans l'agglomération dijonnaise.
 

Volontaires pour venir travailler

Les personnels en insertion font partie de ces travailleurs de l'ombre, qui ont permis à des services clés de la vie quotidienne, de continuer à fonctionner pendant et après le confinement.
La majorité d'entre eux a tenu à venir travailler, se révélant indispensables dans les secteurs du tri des déchets, de la restauration collective, ou du nettoyage. 

C'est comme un pompier, ou un gendarme : notre devoir, c'est d'être au service de la personne.

Etre au service de la personne, maintenir l'activité, c'était la volonté de ces personnels et celle de leur employeur, le groupe ID'EES 21, dont la moitié des effectifs est en insertion. A l'issue de leur parcours, ils espèrent décrocher un contrat de travail durable, ou un emploi.

Reportage : Fabienne Acosta, Amélie Douay

Avec : 
Le groupe ID’EES "est l’un des premiers acteurs français de l’insertion par l’économique. Ses structures travaillent aussi bien dans les domaines des transports, du bâtiment, des espaces verts que de la restauration collective. Chaque année, le groupe salarie plus de 4 200 personnes dont 3843 en parcours d’insertion et obtient un taux de sortie vers l’emploi durable de 66 % en moyenne."
 


Le rôle clé de l'économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire regroupe des coopératives, des mutuelles, des fondations, des associations et, depuis 2014, des sociétés commerciales d'utilité sociale.
Son but est "une gouvernance démocratique et une gestion responsable. L'ESS rassemble des entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale."
(source : Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire
 
© CRESS Bourgogne Franche-Comté





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus société solidarité économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter