• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte-d'Or : en immersion aux côtés de ceux qui aident les sans-abri

La nuit dernière a été glaciale à Dijon : - 6°C au thermomètre, - 13°C en ressenti. Les maraudes sont encore plus cruciales pour aiguiller les SDF vers les hébergements d'urgence. A défaut, elles permettent de nouer un contact, fournir de la nourriture pour prévenir les risques liés au grand froid.

Par Maryline Barate



A Dijon, deux associations font des maraudes régulières pour aider les SDF :

  • La SDAT (Société Dijonnaise de l'Assistance par le Travail)
Cette association dépêche deux travailleurs sociaux dans les rues du centre-ville de 17 heures à 19 heures, du lundi au samedi, toute l'année. Ils sont facilement reconnaissables avec leurs sacs à dos orange.

Leur mission est de rencontrer les personnes sans domicile fixe, d'établir un lien, de leur faire connaître l'accueil de jour ouvert de 8h à 17h place Suquet, les orienter vers le 115 pour obtenir un hébergement d'urgence, leur fournir un peu d'eau et quelques denrées

Les équipes mobiles de la délégation de Dijon de la Croix Rouge interviennent tous les jours dans le centre-ville. A partir de 20h30, elles s'installent place Grangier pour distribuer de la soupe, des sandwiches, des salades, du café chaud.


L'objectif est là encore de les orienter vers une solution d’hébergement qui convienne aux SDF. Leur tournée se termine vers minuit dans le quartier de la gare. Dans certains cas, le transport des personnes vers les lieux d'hébergement est assuré par l'équipe elle-même.

Pour les deux associations, il s'agit aussi de recréer du lien social, dans un climat de confiance. Rien n'est imposé. Les sans-abri restent libres de leurs choix. 

Comment aider les sans-abri ?


Les SDF connaissent bien le numéro urgence sociale, le 115. Mais tout citoyen peut contacter ce standard pour signaler des personnes à la rue, visiblement en très grande précarité. Le 115 en informe ensuite les équipes mobiles qui patrouillent.


Le reportage de Maryline Barate et Christophe Gaillard avec :
  • Sandrine, éducatrice spécialisée à la SDAT
  • Greg, sans-abri
  • Maëva, éducatrice spécialisée à la SDAT
  • Marion, bénévole à la Croix Rouge
Grand froid à Dijon : les maraudes pour aider les sans-abris

 

A lire aussi

Sur le même sujet

ENTRETIEN. Fabrice Schlegel, l'une des figures des gilets jaunes à Dole, se met en retrait

Les + Lus