Coupe du monde de football féminin : Élise Bussaglia et Solène Durand dans l'équipe de France

Élise Bussaglia et Solène Durand. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP I PHILIPPE HUGUEN / AFP
Élise Bussaglia et Solène Durand. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP I PHILIPPE HUGUEN / AFP

La liste des 23 Bleues retenues pour le prochain Mondial a été dévoilée jeudi 2 mai. Y figure la Saône-et-Loirienne Solène Durand. Mais aussi la joueuse du DFCO, Élise Bussaglia.

Par M. F. avec AFP

Le Mondial est lancé pour les Bleues : la sélectionneure Corinne Diacre a dévoilé jeudi soir sa liste des 23 joueuses pour le tournoi en France (7 juin - 7 juillet). Ce cérémonial à une heure de grande écoute, habituel chez les Bleus de Didier Deschamps, est une première pour l'équipe de France féminine, et met en pleine lumière la compétition qui débute dans un tout petit peu plus d'un mois, avec France-Corée du Sud au Parc des Princes.

Sans surprise, les joueuses phares sont de la partie : les Lyonnaises Wendie Renard en défense, la capitaine Amandine Henry au milieu de terrain et l'attaquante Eugénie Le Sommer, 74 buts en 159 sélections.

Corinne Diacre a également retenu la milieu de terrain du DFCO Élise Bussaglia. L'Ardennaise a rejoint le club dijonnais cette saison. À 33 ans, elle compte le nombre le plus important de sélections en équipe de France (187). Il y a quelques semaines, elle avait répondu à nos questions. "Une Coupe du monde dans son pays, c'est plus qu'un rêve. J'espère que j'y serai, j'espère que la France la gagnera", nous confiait-elle. Son souhait est déjà à moitié exaucé.
 

France 3 Bourgogne

⚽️ Élise Bussaglia, milieu de terrain au DFCO - Dijon FCO, court vers sa 3e Coupe du monde de foot ! ⚽️ Plus d'infos : https://bit.ly/2FFJ8uo FFF - Fédération Française de Football


Solène Durand figure aussi dans la liste des 23. La jeune femme de 24 ans, originaire de Varennes-le-Grand en Saône-et-Loire, joue actuellement avec Guingamp au poste de gardienne.
 


Objectif finale

Au total, avec sept représentantes, l'Olympique lyonnais domine cette liste, tout comme il survole le football féminin français et européen ces dernières années, avec trois succès de rang en Ligue des champions et une nouvelle finale au programme le 18 mai contre le FC Barcelone.

Pour ce Mondial à domicile, l'équipe de France féminine, qui n'a jamais remporté le moindre titre d'envergure, espère enfin briser ce plafond de verre. Le président de la Fédération Noël Le Graët a fixé un objectif ambitieux : atteindre la finale, à Lyon le 7 juillet, pour profiter de cette "chance unique" que représente une Coupe du monde en France.

Il faudra d'abord passer la phase de poules, où les Françaises affronteront les Sud-Coréennes, les Norvégiennes puis le Nigeria. Puis après les 8es, réussir à franchir un éventuel choc en quarts de finale contre les États-Unis, championnes du monde en titre. Avant la compétition, les Bleues ont encore deux matches de préparation au programme contre la Thaïlande, le 25 mai à Orléans, et la Chine, le 31 mai à Créteil.

Ce Mondial doit aussi servir d'accélérateur pour la pratique du football féminin en France, avec l'objectif d'atteindre les 200.000 licenciées dans le pays, contre quelque 2 millions de licenciés chez les garçons.
 

La liste des 23 joueuses retenues

  • Gardiennes : Sarah Bouhaddi (Lyon), Solène Durand (Guingamp), Pauline Peyraud-Magnin (Arsenal)
  • Défenseures : Julie Debever (Guingamp), Sakina Karchaoui (Montpellier), Amel Majri (Lyon), Griedge Mbock Bathy (Lyon), Eve Périsset (Paris SG), Wendie Renard (Lyon), Marion Torrent (Montpellier), Aïssatou Tounkara (Atlético Madrid).
  • Milieux de terrain : Charlotte Bilbault (Paris FC), Elise Bussaglia (Dijon), Maeva Clemaron (FC Fleury), Grace Geyoro (Paris SG), Amandine Henry (Lyon), Gaëtane Thiney (Paris FC)
  • Attaquantes :  Viviane Asseyi (Bordeaux), Delphine Cascarino (Lyon), Kadidiatou Diani (Paris SG), Valérie Gauvin (Montpellier), Emelyne Laurent (Guingamp), Eugénie Le Sommer (Lyon)

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus