Covid-19 : le centre hospitalier de Dijon à la recherche de volontaires pour tester un candidat-vaccin

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. F. avec Anne Berger

Si l'arrivée des premiers vaccins est annoncée en France pour le début 2021, beaucoup d'autres candidats-vaccins sont encore en phase d'essai. Le CHU de Dijon a été sélectionné pour réaliser des essais sur deux traitements préventifs contre la Covid-19. Il recherche maintenant des volontaires.

De nombreux laboratoires se sont lancés dans la course au vaccin contre la Covid-19. Les essais se multiplient pour s'assurer de l'efficacité et de la sécurité des solutions qu'ils proposent. Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Dijon organise au sein de son centre d'investigation clinique une petite partie des essais mondiaux pour deux solutions développées par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca.

"Nous allons effectuer deux essais sur des traitements préventifs contre la Covid. Un essai vaccinal d'AstraZeneca qui va sans doute démarrer à la fin de l'année et un essai de ce qu'on appelle l'immunoprophylaxie passive toujours d'AstraZeneca. Ce sont deux approches différentes, qui ont le même objectif de protéger le patient, précise Maxime Luu, médecin pharmacologue du centre d'investigation clinique. Soit on vous injecte le vaccin et vous fabriquez vos anticorps, soit les anticorps sont injectés directement et permettent de protéger immédiatement le patient."
 
durée de la vidéo: 01 min 33
Vaccins Covid-19 : le CHU prêt pour les essais


150 volontaires à trouver

Pour mener ces essais, l'hôpital de Dijon est à la recherche de 150 volontaires. En particulier, des personnes de plus de 65 ans ou souffrant de pathologies chroniques (diabète, hypertension artérielle ou obésité par exemple). "La demande qui nous est faite est de répondre très vite. C'est-à-dire d'inclure très vite un nombre important de patients puisqu'on est là dans une réponse à une situation épidémique particulière. Donc on a besoin d'avoir des réponses rapides", indique Marc Bardou, coordinnateur médical du centre d'investigation clinique.

Si vous souhaitez participer aux essais, vous pouvez appeler le 03 80 29 57 54 (du lundi au vendredi) ou contacter par email le centre d'investigation clinique à l'adresse cic-p@chu-dijon.fr. Il est également possible de passer par la plateforme nationale COVIREIVAC. Les essais doivent débuter fin décembre 2020 ou début janvier 2021. Il s'agit d'essais cliniques dits de phase 3, la dernière étape de tests avant le dépôt d'une demande d'autorisation de mise sur le marché d'un produit.

Ces essais sont menés simultanément dans plusieurs pays et dans une vingtaine d’hôpitaux qui font partie, comme le CHU de Dijon du réseau de recherche en vaccinologie. Les deux traitements testés à Dijon se font par injection. La méthode utilisée est celle des essais en double aveugle, un groupe de volontaires reçoit le vaccin, un autre groupe le placebo mais ni le médecin ni le patient ne savent qui a reçu quoi.

Engagé aujourd'hui, dans la lutte contre la Covid-19, le centre d'investigation clinique participe, en parallèle, à une cinquantaine d'autres essais dans différents domaines thérapeutiques.
 
Quelles sont les 3 étapes majeures de la fabrication d'un vaccin ?