Covid-19 : les premiers vaccins Moderna arrivent à Dijon

La Bourgogne Franche-Comté fait partie des 4 régions les plus touchées vers lesquelles le vaccin Moderna contre la Covid-19 est actuellement acheminé. C'est le deuxième à être autorisé en France. 14 000 doses vont être livrées avant ce mercredi 13 janvier à Dijon, Besançon et Lons-le-Saunier.

Le vaccin Moderna arrive en France ce 11 janvier 2021.
Le vaccin Moderna arrive en France ce 11 janvier 2021. © JOEL SAGET / AFP

La Bourgogne Franche-Comté fait partie des quatre régions prioritaires définies par le ministère de la Santé. Avec les régions Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes et PACA, elle se partagent, dès cette semaine les 50 000 premières doses du vaccin contre la Covid-19 distribuées par la société Moderna. C'est le deuxième vaccin autorisé en Europe après celui de Pfizer/BioNTech. 

Un peu plus de 14 000 doses doivent être livrées dans la région entre aujourd'hui et demain. Elle seront réparties équitablement entre 3 centres hospitaliers (4 800 doses chacun) : le CHU de Dijon, celui de Besançon et le centre hospitalier de Lons-le-Saunier. A travers eux, ce sont les différents centre de vaccination des 3 départements qui seront approvisionnés. 
 

100 000 doses en Bourgogne Franche-Comté

"L’allocation de ces doses de vaccins s’ajoute à la livraison de plus de 30 000 doses du vaccin Pfizer BioNTech qui interviendra cette semaine, ce qui porte à plus de 100 000 les doses de vaccins disponibles en Bourgogne-Franche-Comté pour favoriser la montée en charge de la vaccination dans tous les départements de la région" fait valoir l'Agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté. 

"C'est une mesure de bon sens. Je m'en réjouis" se félicitait Marie-Guite Dufay, président (PS) de la région Bourgogne Franche-Comté. "Maintenant, il faut que les vaccins qui arrivent (...) dans notre région soient distribués et administrés le plus vite possible" ajoutait-elle à nos confrères de Franceinfo.

L'arrivée de ce second vaccin devrait permettre d'élargir la campagne de vaccination actuelle contre le Covid. Contrairement au vaccin Pfizer, le produit développé par le laboratoire américain Moderna se transporte plus facilement et n'a besoin d'être concervé qu'à -20°C contre -80°C pour le premier arrivé sur le marché. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins