Déconfinement : il y a de l'attente pour passer son permis de conduire

Suspendus depuis le 15 mars en raison de la crise du coronavirus, les examens pratiques du permis de conduire reprennent depuis cette semaine. Mais pour de nombreux candidats, il va falloir être patient.
Illustration
Illustration © MAXPPP

Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, la pandémie de Covid-19 a eu comme conséquence "l'annulation de plus de 350.000 examens pratiques du permis de conduire (toute catégories confondues)". Alors même si les candidats au permis B retrouvent les examinateurs depuis ce lundi, on peut aisément imaginer à quel point les délais se sont allongés.

C'est l'embouteillage dans l'agglomération dijonnaise notamment. Une auto-école affirme avoir perdu un tiers de ses places à l'examen. « Vu qu'ils ont été coupés dans leur apprentissage pendant deux mois, les élèves doivent prendre plus d'heures de conduite (ndlr pour se remettre à niveau). Comme ils doivent attendre pour passer l'examen, ils prennent encore des heures. Forcément, cela fera des frais en plus! », prédit Pauline Coursier, monitrice d'auto-école.

Autre nouveauté, les consignes sanitaires à respecter lors des cours de conduite ou des examens pratiques du permis. Les voitures sont aérées, la climatisation est coupée. Elles sont également désinfectées entre chaque passage d'élèves ou de candidats. Le masque est obligatoire durant chaque leçon et la visière de rigueur pour les inspecteurs et les moniteurs durant l'examen. Des mesures certes nécessaires mais qui impactent là encore un peu la durée des examens sur une journée.

 

Le reportage de Guillaume Desmalles et Christophe Gaillard avec:

Dijon : de l'attente pour passer son permis de conduire

 

Le permis de conduire est le premier examen de France, avec 1,9 million candidats qui ont passé de les épreuves pratiques en 2018.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société