• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Deux Dijonnais s'apprêtent à courir le Marathon des glaces

Christophe et Frédérique se sont protégés de la réverbération très forte du soleil sur l'étendue désertique / © Grand Chelem Marathon
Christophe et Frédérique se sont protégés de la réverbération très forte du soleil sur l'étendue désertique / © Grand Chelem Marathon

Le compte à rebours est lancé pour le couple dijonnais, Christophe Lebrun et Frédérique Laurent. Le 18 novembre, ils seront le premier couple français à faire le Marathon des glaces au Pôle Sud.En 2013, ils avaient effectué leur Grand Chelem des marathons de l'extrême, 5 marathons sur 5 continents.

Par CT / FL

Le lundi 10 novembre, à 4 jours du départ pour le Marathon des Glaces, la tension monte pour les Dijonnais Christophe Lebrun, 51 ans, et Frédérique Laurent, 45 ans. Tout est désormais prêt : équipements, chaussures prototypes, entraînements, logistique, avion spécial ...

Les deux compères ont désormais les yeux rivés sur la météo en Antarctique, à scruter les conditions et l'environnement polaire attendu pour le marathon prévu le 18 novembre. Des températures entre -20°C à -40°C sont attendus au Pôle Sud !  Que ce soit sur le marathon ou pour la vie « de tous les jours » au camp polaire, le couple emmène donc du chaud. Petit aperçu : pour la tête, cagoule, bonnet polaire et lunettes glacier. Pour le haut, 3 couches jusqu’à la veste isolante. Pour le bas, 2 collants et un pantalon isolant. Pour les mains, 2 paires de gants. Pour les pieds, des chaussures prototypes développées pour la course sur neige et glace.

Depuis trois ans, Christophe et Frédérique, marathoniens expérimentés se sont lancés dans une incroyable aventure : le grand chelem des marathons. Le but : courir quarante-deux kilomètres sur chaque ­continent dans le but de récolter des fonds pour les enfants malades.
Ce nouveau défi sera au profit des enfants malades de l'association Monsieur Nez Rouge.

A leur actif depuis 2011, un marathon en Arctique, puis l’Océanie pour le Marathon de Feu (été 2012), l’Amérique pour le Marathon de Métal (automne 2012), l’Europe pour le Marathon de l’Eau (hiver 2013), l’Asie pour le Marathon de Bois (printemps 2013) et l’Afrique pour le Marathon de Terre (été 2013). L’Antarctique est une nouvelle façon de se mesurer aux éléments, avec le Marathon des Glaces au Pôle Sud.

La semaine prochaine, dans le journal régional, notre feuilleton sera consacré à leur préparation. François Latour et Damien Rabeisen, les ont suivi pas à pas, pour s'habituer au froid notamment. Pour vous mettre l'eau à la bouche.

Premier épisode

Intervenants :
  • Christophe Lebrun
  • Frédérique Laurent
  • Fabien Mathieu, Docteur chiropraticien
  • Marie-Laure Delanef, Directrice du laboratoire Holiste
Feuilleton : E1 Marathon des glaces

La préparation physique passe aussi par la compétition

Même s'ils ne recherchent pas la performance, Christophe et Frédérique ont besoin de rechercher la sensation de compétition. Pour cela, ils ont pris part à un semi-marathon organisé à Dijon, comptant pour la coupe de France, début Septembre.
Ils tablaient sur une course en 1h45 environ, mais les conditions météo exceptionnellement chaudes pour un début Septembre ont pesé sur la performance : Christophe boucle les 21 km en 1h54, et Frédérique termine en douzième place du classement féminin, en 1h47, sans forcer.
Par ailleurs, ils sont allés pour s'accoutumer à l'altitude en Haute-Savoie (aux Confins), et pour se mettre dans les conditions du bivouac.
Le corps a besoin de mémoriser les conditions nouvelles, afin de pouvoir réutiliser toute cette palette de sensations au moment de la compétition, au Pôle Sud.

Le deuxième épisode de la préparation

Intervenants :
  • Godefroy Lebrun, Fils de Christophe Lebrun
  • Olivier Laurent, Frère de Frédérique
  • Frédérique Laurent
  • Christophe Lebrun
Feuilleton : E2 Marathon des glaces
Notre feuilleton cette semaine part à la rencontre de deux personnes qui se sont préparées plusieurs mois à un exploit sportif de l'extrême : ils vont courir un Marathon au Pôle Sud, en fait ils vont le courir ce mardi 18 novembre ! François Latour et Damien Rabeisen ont suivi Christophe Lebrun et Frédérique Laurent au cours de toutes les étapes de leur préparation physique, en Bourgogne et en Haute-Savoie. Dabs cet épisode, nous les retrouvons en Côte-d'or, mais aussi en Haute-Savoie dans les étapes de leur préparation. François Latour / Damien Rabeisen / Vincent Grandemange


Préparation physique mais aussi matérielle

Face aux conditions hostiles qui les attendent, Christophe et Frédérique ont besoin du meilleur matériel.
La performance ne serait pas là, sans un petit coup de pouce : c'est auprès de Salomon à Annecy que Christophe et Frédérique vont obtenir des chaussures faites sur mesure, adaptées à leur pied, à leur foulée, et au type de terrain qu'ils vont parcourir.
La base de leur préparation repose sur des médecines douces, Frédérique Laurent est naturopathe, et ils ont tous les deux basé leur préparation sur le "bilan naturo", en ayant recours aux huiles essentielles, la sophrologie, la relaxation et la visualisation pour se mettre en condition.

Le troisième épisode 

Intervenants :
  • Marlène GIANDOLINI, Biomécanicienne
  • Patrick LEICK, Chef de produit Recherche et Développement, Service aux athlètes
  • Jean-Marc Pambet, PDG de Salomon SAS
  • Frédérique LAURENT, Naturopathe
    Feuilleton : E3 Marathon des Glaces
    Notre feuilleton cette semaine part à la rencontre de deux personnes qui se sont préparées plusieurs mois à un exploit sportif de l'extrême : ils vont courir un Marathon au Pôle Sud, en fait ils vont le courir ce mardi 18 novembre ! François Latour et Damien Rabeisen ont suivi Christophe Lebrun et Frédérique Laurent au cours de toutes les étapes de leur préparation physique, en Bourgogne et en Haute-Savoie. Dans cet épisode, nous les retrouvons en Haute-Savoie dans les étapes de leur préparation physique, et à la rencontre du fournisseur de matériel. François Latour / Damien Rabeisen / Vincent Grandemange

Se confronter aux éléments

La préparation de base étant achevée, il va falloir habituer le corps aux froids extrêmes : pour cela, Christophe et Frédérique vont s'entraîner à courir en chambre froide, sur un tapis de course, par des températures avoisinant -26°C.
Les séances d'entraînement en chambre froide ne dépassent pas une heure, et pour les besoins de la préparation, la société d'entrepôts frigorifiques pousse la température grâce à des turbines de réfrigération.
Cet entraînement spécifique s'effectue sous un contrôle très précis de la performance : en portant des vêtements connectés et une ceinture thoracique, leur rythme cardiaque, et le déficit en oxygène dans le corps pendant l'effort vont être enregistrés et analysés. Avec ces données, ils vont quantifier leur énergie dépensée à l'entraînement, pour mieux anticiper les temps de récupération entre chaque entraînement au froid.
Autre étape de la préparation, la visualisation : Christophe et Frédérique sont allés au sommet de l'Aiguille du Midi. Les étendues de glace et de neige recouvrant la chaîne des Aiguilles et le Mont-Blanc sont des ingrédients très proches de ce qu'ils vont retrouver en Antarctique.
Préparer le corps et l'esprit aux conditions les plus hostiles, c'est leur façon d'être au plus près de ce qui les attend. Il demeure les imprévus et tout ce qu'ils n'avaient pas pu anticiper, une aventure, en somme !

Le quatrième épisode

Intervenants :
  • Frédérique Laurent
  • Yann Micheli, Directeur de Pulsacare
  • Christophe Lebrun
Feuilleton : E4 Marathon des Glaces
Notre feuilleton cette semaine part à la rencontre de deux personnes qui se sont préparées plusieurs mois à un exploit sportif de l'extrême : ils vont courir un Marathon au Pôle Sud, en fait ils vont le courir ce mardi 18 novembre ! François Latour et Damien Rabeisen ont suivi Christophe Lebrun et Frédérique Laurent au cours de toutes les étapes de leur préparation physique, en Bourgogne et en Haute-Savoie. Dans cet épisode, nous les retrouvons au frais, dans une chambre froide, et dans le massif du Mont Blanc, à s'entraîner en altitude. François Latour / Damien Rabeisen / Yohan Danjou







Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus