Dijon : 10 questions sur le passage en alerte renforcée

La métropole dijonnaise va passer en zone d'alerte renforcée, dès samedi matin. Ce basculement suscite plusieurs questions sur nos habitudes quotidiennes. 

En Franche-Comté, le port du masque est obligatoire aux abords des marchés et dans certaines zones des grandes villes.
En Franche-Comté, le port du masque est obligatoire aux abords des marchés et dans certaines zones des grandes villes. © Rémy Perrin/MaxPPP
Bars, salles de sport, événements culturels... le passage de la métropole dijonnaise en zone d'alerte renforcée va modifier notre quotidien, à partir de ce week-end. Le préfet de Côte-d'Or Fabien Sudry détaillera ce vendredi après-midi (17 h) les nouvelles mesures en vigueur. On en connaît déjà les grandes lignes.
 

Si je suis au restaurant à 22 h, ai-je le droit de commander de l'alcool ?


Oui. Mais attention : les bars étant dans l'obligation de fermer à 22 h, passé ce créneau la vente unique d'alcool est également interdite dans les restaurants. Il vous faudra alors consommer un menu. Par ailleurs, le protocole déjà en place dans les restaurants est considéré comme suffisant et n'a pas vocation à évoluer.

 

Si j'habite une commune de la métropole, suis-je concerné au même titre que Dijon ?


Pas forcément. Un périmètre d'application de ces nouvelles mesures est décidé ce vendredi matin avec la préfecture et les élus locaux. "Les mesures ne concerneront pas uniformément l'ensemble des communes de la métropole, mais en tout cas les plus urbanisées d'entre elles", a expliqué le directeur de cabinet du préfet Danyl Afsoud au micro de France Bleu Bourgogne. Les détails seront dévoilés dans l'après-midi.

 

Vais-je pouvoir aller au marché ?


Oui. Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public sont interdits, à l'exception des rassemblements à caractère professionnel, notamment les marchés. Ils devraient donc être maintenus. Cette exception concerne aussi les services de transport de voyageurs, les établissements recevant du public, les cérémonies funéraires, et les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle.

 

Vais-je pouvoir nager à la piscine ce week-end ?


Oui. La piscine olympique de Dijon devrait rester ouverte. Les vestiaires collectifs vont cependant être fermés.

 

Ai-je le droit d'aller à la salle de sport ou m'entraîner en gymnase ?


Peut-être. La question est en cours de discussion. Les mesures adaptées au sport seront également annoncées dans l'après-midi. Dans plusieurs grandes villes comme Lille, Bordeaux ou Rouen, les préfets ont ordonné la fermeture des salles de sport. 

 

Ai-je le droit de me rendre au stade ?


Oui. Mais il y a quand même du changement : la jauge, jusqu'à présent limitée à 5 000 spectateurs va désormais être réduite 1 000 personnes. 

 

Ai-je le droit de participer aux activitiés de mon association ?


Tout dépend des conditions. Cela peut varier selon le nombre de personnes ou le type d'activité. Certaines mesures seront étudiées au cas par cas par la préfecture en concertation avec les élus locaux. 

 

Vais-je pouvoir aller à la foire de Dijon ?


Probablement pas. La décision de maintenir ou non l'événement devrait être officialisée dans le courant de la journée. Mais à l'annonce du passage en zone renforcée, le maire de Dijon a déclaré avoir "essayé de tout faire pour qu'elle puisse s'ouvrir, mais toutes les autres foires en France ont fermé, donc la nôtre aussi va devoir être annulée". La foire internationale et gastronomique de Dijon initiatelement prévue du 31 octobre au 11 novembre, avait été décalée d'une semaine : du 6 au 15 novembre. 
 

Si je suis étudiant, pourrais-je suivre les cours en présentiel ?


Oui et non. Dans les établissements d'études supérieures, les salles de classe ou amphithéâtres des universités ne peuvent être remplis qu'à 50 % de leur capacité au maximum. Les universités et grandes écoles vont donc devoir adapter leurs dispositifs d'enseignement. Danyl Afsoud assure que "des réflexions ont déjà été mises en oeuvres" en amont dans les établissements. "Le travail est en place et effectivement les étudiants pourront suivre leurs cours sur des formats alternatifs".

 

Vais-je devoir télétravailler ?


Pas forcément. Le préfet peut inciter au télétravail mais la décision revient aux entreprises. Certaines l'ont déjà favorisé, d'autres pourraient choisir de l'instaurer dans les prochains jours. 



 
Les restrictions en zone d'alerte renforcée :
 
  • Fermeture des bars dès 22H
  • Limitation des regroupements à moins de dix personnes sur la voie publique
  • L'interdiction des grands rassemblements au-delà de 1 000 personnes
  • Interdiction de fêtes locales ou étudiantes
  • Fermeture des salles de sport
  • Fermeture des salles des fêtes et polyvalentes pour toute activité festive et associative
  • Depuis le 5 octobre, les salles de classe ou amphithéâtres des universités ne peuvent être remplis qu'à 50 % de leur capacité au maximum.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société