• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : 37 personnes intoxiquées par des fumées dans l'incendie d'un immeuble

© NZ / France 3 Bourgogne
© NZ / France 3 Bourgogne

Cinquante sapeurs-pompiers de Dijon ont été mobilisés pour un incendie qui s’est déclaré dans le hall d’un immeuble à Dijon samedi 13 juillet 2019. Au final, 37 personnes ont été intoxiquées par les fumées. C’est un bilan "miraculeux", selon le SDIS 21.
 

Par B.L.

Il était environ 8h30 ce samedi 13 juillet quand le CODIS (centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) a reçu plusieurs appels pour signaler qu’un incendie venait de se déclarer dans le hall d’un immeuble, situé 6 boulevard Carnot, à Dijon.

Les sapeurs-pompiers du centre Transvaal sont arrivés rapidement sur les lieux. Ils ont été rejoints par ceux des centres Dijon Nord et Dijon Est.
 


Deux lances à incendie ont été mises en place pour combattre les flammes.
"Des soldats du feu munis d'échelle à coulisse et d'échelles à crochets" ont "sauvé une vingtaine de personnes depuis leurs balcons". D'autres habitants ont été "mis en sécurité au moyen de la grande échelle", indique le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours).

Le feu a été maîtrisé rapidement. Par chance, il n’y a pas eu de blessé grave. Au total, 54 personnes ont prises en charge par les pompiers. Chacune a été "vue par un médecin" et 37 ont été évacuées vers le CHU de Dijon "pour des examens complémentaires".

"Le sang-froid et l'efficacité des soldats du feu" ont permis ce bilan "miraculeux", conclut le SDIS de Côte-d'Or.
 


Rappelons que les pompiers de Côte-d'Or ont rejoint le mouvement de grève nationale lancé jusqu'au 31 août par sept des neuf syndicats de pompiers professionnels.

Ils réclament davantage de moyens pour faire face à la diminution des effectifs alors que le nombre d'interventions ne cesse d'augmenter (+ 16% en 2018 en Côte-d’Or). 

Mais, même en grève, les pompiers qui sont réquisitionnés continuent à travailler 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus