Dijon : Des élèves du lycée Charles de Gaulle accompagnent le Premier ministre Jean Castex au mémorial d'Auschwitz

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bamba Gueye

Quatre élèves du lycée Charles de Gaulle de Dijon, vont se rendre ce jeudi 27 janvier au mémorial d’Auschwitz en Pologne dans le cadre du 77ème anniversaire de la journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah. Ces lycéens de 17 ans ont été invités par la délégation du Premier ministre Jean Castex.

Ils l’ont appris une semaine avant le voyage. Charlotte Poux, Elsa Grandgérard, Jennifer Jeppesen et Mylan Marinozzi vont se rendre ce jeudi 27 janvier au mémorial d’Auschiwtz en Pologne. Ces quatre jeunes âgés de 17 ans sont scolarisés au Lycée Charles de Gaulle de Dijon. Ils seront accompagnés par leur professeur d’histoire-géographie, Dimitri Vouzelle. Ces élèves dijonnais font partie des douze collégiens et lycéens de France sélectionnés pour participer à ce voyage.

Dans le cadre du 77ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau sous l’Allemagne nazie, le Premier ministre Jean Castex se déplacera en Pologne avec Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur et Roselyne Bachelot, ministre de la Culture. Cette délégation du gouvernement sera accompagnée notamment de deux déportés, Elie Buzyn et Ginette Kolinka. Les services du Premier ministre ont donc souhaité sélectionner des élevés de toute la France pour ce déplacement symbolique.

Des élevés impliqués depuis deux ans sur l’étude de la Shoah

Dès leur entrée au lycée, ces quatre élèves travaillent sur plusieurs projets historiques. Ils ont débuté en classe de seconde une étude intitulée « Les enfants et les adolescents dans la Shoah ». Cette étude consiste à travailler sur des œuvres et des archives sur des Dijonnais qui ont survécu ou qui sont décédés pendant la seconde guerre mondiale. Ce sont leur professeur d’histoire-géographie ainsi que leur professeur de lettres qui les ont sélectionnés pour participer à ce voyage. "On s’est basé sur leur implication. Depuis la seconde, ils ont été investis dans des projets. Par exemple, ils sont partis à la maison d’Izieu (un mémorial d’enfants juifs exterminés dans l’Ain, ndlr). Ils avaient déjà réfléchi à cette question" explique Dimitri Vouzelle, leur professeur d’histoire-géographie.

Paroles de lycéens

Charlotte Poux est en terminale spécialité géopolitique et danse. Elle est passionnée de photo. Même si elle est ravie d’avoir été sélectionnée par les services de Matignon, sa motivation est avant tout d'y aller pour se recueillir. "C’est surtout pour honorer la mémoire des déportés, des femmes, des enfants qui sont morts. Ça va me faire grandir". De son côté, Elsa Grandgérard élève de terminale en géopolitique et latin, voit en ce voyage une occasion de rencontrer une survivante du camp d’Auschwitz. "Quand on a appris qu’il y avait Ginette Kolinka, on était hyper content parce que je l’ai jamais rencontrée. J’ai lu son livre et j’ai trouvé que c’était étonnamment facile à lire" explique Elsa.

 Ce n’est pas la première fois que ces lycéens vont se rendre sur un mémorial d’un camp de concentration. Il y a quelques semaines, ils se sont rendus sur les camps de Bergen-Belsen et de Nuremberg. « C’est vrai que Auschwitz, c’est une autre étape parce que il y a beaucoup plus de témoignages notamment que d’autres camps » selon Jennifer Jeppesen, également en classe de géopolitique. Enfin, Mylan Marinozzi en terminale SES souhaite rendre hommage à son professeur d’histoire-géographie sur les travaux effectués depuis deux ans. « C’est une vraie reconnaissance de tous ses efforts mais aussi de notre travail à nous. Mais ça n’aura pas été possible sans lui » explique le jeune homme.

 Ces lycéens dijonnais vont partir ce mercredi 26 janvier et pour un retour ce vendredi 28 janvier.