Dijon : des élèves demandent à Thomas Pesquet de rendre hommage à leur prof

Thomas Pesquet avec de la moutarde et des graines de Dijon dans les mains, en compagnie du professeur dijonnais de SVT, Fabrice Diot. / © Le web pédagogique
Thomas Pesquet avec de la moutarde et des graines de Dijon dans les mains, en compagnie du professeur dijonnais de SVT, Fabrice Diot. / © Le web pédagogique

Fabrice Diot, décédé ce weekend. Ce professeur de Sciences et vie de la terre au lycée Charles-de-Gaulle de Dijon avait initié un projet avec l’astronaute Thomas Pesquet qui est parti mi-novembre dans la Station spatiale internationale pour une mission de 6 mois.

Par Muriel Bessard

Frédéric Diot (tout à droite) et Thomas Pesquet (au centre)
Frédéric Diot (tout à droite) et Thomas Pesquet (au centre)

De nombreuses personnes ont rendu hommage à Fabrice Diot, via les réseaux sociaux. Parmi eux, des élèves qui ont demandé à l’astronaute Thomas Pesquet de rendre hommage à leur enseignant.

Les élèves de Fabrice Diot travaillaient avec leur professeur sur un projet autour de la moutarde. Ils ont fait parvenir à Thomas Pesquet des graines de moutarde. L’objectif est d’observer comment se comporte la moutarde dans un environnement sans pesanteur et plus particulièrement de comprendre « pourquoi les racines poussent en général vers le bas." L’expérience est réalisée, parallèlement, à terre, par les élèves, pour comparer les résultats.

Sa femme -via tweeter- a annoncé vouloir continuer ce projet :



Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des Universités a également fait parvenir un communiqué à la suite du décès de Fabrice Diot : 

« Fabrice Diot, professeur de sciences de la vie et de la Terre, était apprécié de ses élèves et collègues du lycée Charles de Gaulle à Dijon. Parmi les projets dont il était à l’initiative, il avait initié récemment un projet avec l’astronaute Thomas Pesquet qui avait suscité l’adhésion des élèves et leur avait permis de s’approprier les sciences de la vie et de la terre de manière innovante.

C’est avec une profonde tristesse que Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des Universités, a appris son décès. Elle se joint à Evelyne Greusard, Inspectrice d’académie de Côte-d’Or, pour adresser ses sincères condoléances à la famille et aux proches et apporte tout son soutien à la communauté éducative du lycée et à l’initiative menée par les élèves. »

 

Recherche sur la moutarde (reportage de juin 2015)
Dans le cadre de l'opération "Génome à l'école" soutenue par l'éducation nationale, 8 élèves de 1ère scientifique du lycée Charles-de-Gaulle à Dijon, travaillent sur un projet de nouvelles variétés de moutarde pouvant être semées, comme le colza, dès l'automne. Un projet mené en partenariat avec Agrosup, organisme d'enseignement supérieur et de recherche. Reportage de François-marie Lapchine, Daniel Waxin et Philippe Sabatier avec : Thierry Guinet, ingénieur d'étude Agrosup Dijon Marine Chasserey, ingénieur projet Agrosup Dijon Fabrice Diot, professeur des Sciences de la vie et de la terre au lycée Charles-de-Gaulle Anaïs Pain, élève 1re Sciences de la vie et de la terre au lycée Charles-de-Gaulle  - France 3 Bourgogne


 

A lire aussi

Sur le même sujet

la préparation des petits cochons à Vesoul

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne