Dijon : enfin du concret contre les bouchons de la Lino ?

Publié le
Écrit par Matti Faye
Archives.
Archives. © France Télévisions

Une réunion est programmée jeudi 14 janvier entre la préfecture, la métropole de Dijon, le département de la Côte-d'Or et les maires des communes où passe la Lino, la liaison intercommunale nord-ouest de Dijon qui relie la rocade à l'A38. Le point noir d'Ahuy sera au cœur des discussions.

Les usagers de la Lino connaissent bien le rond-point entre Ahuy et Fontaine-lès-Dijon, au nord de Dijon, où se forment des bouchons aux heures de pointe. C'est l'un des points noirs de la liaison intercommunale nord-ouest, qui relie la rocade de Dijon à l'autoroute A38 depuis 2014.

Dernièrement, différents élus se sont exprimés dans la presse sur les solutions qui pourraient être mises en place pour fluidifier la circulation. Ils seront tous autour de la même table jeudi 14 janvier lors d'une réunion entre la préfecture, le conseil départemental de la Côte-d'Or, la métropole de Dijon et les mairies concernées. 

Le maire d'Ahuy, Dominique Grimpret, défend un projet qu'il promet rapide à mettre en place. "Ce qu'on préconise, c'est la création d'un échangeur côté Ahuy qui soit le pendant de ce qui existe déjà côté Fontaine. Puisque côté Fontaine, vous avez un rond-point pour accéder à la Lino. Le gros inconvénient, qui crée des bouchons aujourd'hui, est que les gens doivent faire le tour du rond-point", nous expliquait en décembe 2020 l'élu LREM, également vice-président de la métropole. "Si on crée un échangeur côté Ahuy, les voitures ne feront plus le tour de ce rond-point et il n'y aura plus de bouchons à priori".

Le conseil départemental, de son côté, rappelle qu'il a toujours milité pour que la Lino ait 2 x 2 voies dès sa mise en service en 2014. "On avait réussi dès l'origine à ce que la déclaration d'utilité publique soit prise pour une 2 x 2 voies. C'est la raison pour laquelle les emprises du contournement sont calibrées pour faire à terme une 2 x 2 voies", rappelle François-Xavier Dugourd, premier vice-président du conseil départemental.

Nous avons toujours milité pour que la 2 x 2 voies se fasse d'emblée.

François-Xavier Dugourd, conseil départemental de Côte-d'Or

 

Le projet présenté par le maire d'Ahuy est malgré tout accueilli favorablement par le Département. "Cela ne résoudra pas tous les problèmes, loin de là. Mais ça améliora la situation. C'est un minimum, une première étape indispensable, mais elle ne sera pas suffisante, précise François-Xavier Dugourd.

"Pour qu'un contournement soit efficace et réponde également à des préoccupations écologiques, il faut que la circulation soit fluide [...] Notre objectif est qu'à terme, on aboutisse à l'intégralité de l'itinéraire à 2 x 2 voies", poursuit-il.

Dominique Grimpret n'est pas contre l'élargissement de la Lino à plus long terme. "Peut-être que dans dix ans, on fera une 2 x 2 voies. Il n'y a pas de points de vue différents en réalité. C'est juste une question de tempo", explique-t-il.

Une 2 x 2 voies ne sera jamais faite avant dix ou quinze ans. Donc il faut une solution plus urgente.

Dominique Grimpret, maire d'Ahuy

Le préfet veut "faire vite"

La métropole penche également pour la création d'un échangeur côté Ahuy, selon Dominique Grimpret. La préfecture doit présenter jeudi les aménagements qui pourraient être mis en place à Ahuy.

"Mon intention est de faire vite. C'est-à-dire de se mettre rapidement d'accord sur une option d'aménagement, sur des coûts raisonnables et avec un objectif à court terme permettant de réaliser des travaux", nous indique le préfet de Côte-d'Or Fabien Sudry interrogé à la veille de la réunion de travail.

Il ne met pas pour autant de côté un élargissement de l'infrastructure dans le futur. "Il y a un enjeu immédiat de la réalisation de travaux sur ce secteur. Cela n'exclut pas de poursuivre les échanges sur le plus long terme. Je n'oppose pas les uns et les autres. Mon seul objectif est de servir l'intérêt public sur chacun des dossiers qui me sont présentés", conclut-il.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.