Dijon : une intervention d'urgence pour mettre en sécurité la flèche de la cathédrale Saint-Bénigne

Publié le Mis à jour le
Écrit par L-P.P

Dans la cité des ducs, elle compte parmi les joyaux. Déjà en rénovation depuis plusieurs années, la cathédrale s'apprête à subir de nouveaux travaux. Cette fois-ci, c'est la charpente qui va bénéficier d'une rénovation. 

C'est une visite technique effectuée à l’été 2020 qui a révélé le problème, situé au niveau de la charpente. Les deux principales pièces de la base de charpente de la flèche sont altérées au niveau des appuis sur les maçonneries. La flèche est un colosse de 330 tonnes et 65 mètres de haut, mais aux pieds d'argile. Les travaux débuteront le lundi 14 septembre 2020. 

Selon la direction régionale des affaires cultures de Bourgogne-Franche-Comté, il s’agit vraisemblablement des suites d’infiltrations anciennes qui ont fragilisé les bois. Ce qui a engendré un affaissement de la charpente de plusieurs centimètres.
 
Dès lors, des poutres métalliques vont être installées. Elles auront pour fonction de reprendre les charges des pièces principales et d’éviter tout affaissement. Les poutres en métal sont constituées d’éléments pesant jusqu’à 680 kg pièce, fabriqués sur mesure en atelier, puis montés jusqu’à la charpente par une grue mobile. Elles seront assemblées sur place par boulonnage.
 

Aucun risque immédiat pour l'édifice

Toujours selon la DRAC, l’ouvrage ne présente pas de risque imminent, mais des désordres plus graves pourraient survenir en cas d’épisode climatique violent. En prévision, une intervention de mise en sécurité d'urgence a été décidé par la direction régionale des affaires culturelles.
C'est une intervention rendue complexe par la difficulté d'accès et les délais réduits. L'entreprise basée à Longvic, les "Charpentiers de Bourgogne" est en charge des travaux, pour un budget de 200 000 euros.
Christian Boucassot, directeur de l'entreprise, détaille les opérations : "les pièces de renforcement font à l'unité environ  600-700 kilos, et une fois le renforcement réalisé au niveau de l'angle, nous arrivons à un renforcement d'environ 2 tonnes, qu'il faut glisser et amener dans les combles, avec des moyens techniques tels que des treuils et des palans."

Le lundi 14 septembre, la cathédrale sera fermée durant l'opération de levage des ouvrages de protection. Elle le sera à nouveau entre le lundi 28 septembre et le vendredi 9 octobre, pendant les opérations de levage et d’assemblage des pièces lourdes de renforcement. 
Après cette mise en sécurité, une étude de diagnostic sera engagée pour préparer la restauration définitive de la flèche.

Le reportage de Sylvain Bouillot et Christophe Gaillard
Intervenants :
  • Gérard Jacquet, ingénieur du Patrimoine
  • Cécile Ullmann, conservatrice régionale des Monuments Historiques, Direction Régionale des Affaires culturelles
  • Christian Boucassot , directeur  "Les charpentiers de Bourgogne" (Longvic)
Dijon : une intervention d'urgence pour mettre en sécurité la flèche de la cathédrale Saint-Bénigne