• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Cathédrale Saint-Bénigne : la petite forêt de Dijon

La charpente de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon a une structure similaire à celle de Notre-Dame de Paris. / © Damien Rabeisen / France 3 Bourgogne
La charpente de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon a une structure similaire à celle de Notre-Dame de Paris. / © Damien Rabeisen / France 3 Bourgogne

Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, on cherche toujours à comprendre comment les flammes ont pu se propager aussi vite dans la charpente de l'édifice. La charpente de la cathédrale de Dijon, Saint-Bénigne, est plus petite mais similaire à celle de Paris. Visite des lieux.

Par M. F.

Pour monter jusque sous les toits de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, il faut gravir pas moins de 170 marches. L'endroit, qui n'est pas accessible au public, n'a pas de secret pour Sébastien Carcel. Le sacristain de Saint-Bénigne est ici chez lui. 

La charpente de l'édifice est comparable à celle de Notre-Dame de Paris. "C'est également une charpente en chêne […] La cathédrale est certes beaucoup plus petite que Notre-Dame de Paris mais la structure est vraiment totalement identique", précise Sébastien Carcel.
 
Cathédrale Saint-Bénigne : la petite forêt de Dijon
Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, on cherche toujours à comprendre comment les flammes ont pu se propager aussi vite dans la charpente de l'édifice. La charpente de la cathédrale de Dijon, Saint-Bénigne, est plus petite mais similaire à celle de Paris. Visite des lieux. - France 3 Bourgogne - Caroline Jouret, Damien Rabeisen, Chantal Gavignet

La charpente date des années 1300. Elle est régulièrement inspectée, dans ses moindres recoins. "On a des détecteurs de fumée qui ont été installés par la DRAC [Direction régionale des affaires culturelles]. Et puis il y a surtout des colonnes sèches qui arrivent dans les deux tours de la façade de la cathédrale, qui peuvent alimenter en eau très rapidement les parties hautes de la cathédrale."
 

Une flèche 300 tonnes plus lourde qu'à Paris

Un escalier de bois, très étroit, monte dans la flèche qui culmine à 55 mètres au dessus du toit. "Cette flèche pèse 1 500 tonnes. C'est-à-dire 300 tonnes de plus que celle de Notre-Dame de Paris. Donc on peut imaginer que si malheureusement il devait y avoir un drame, les dégâts seraient absolument considérables. Si elle devait s'effondrer, elle emporterait probablement avec elle une partie de la voute", ajoute le sacristain.

Et dans le beffroi, en cas d'incendie, le bourdon de 7 tonnes pourrait lui aussi tout emporter sur son passage. Un bourdon qui sonnera ce mercredi soir à 18h50 pour la cathédrale Notre-Dame de Paris. 
 

"La forêt" de Notre-Dame de Paris, joyau de l'architecture médiévale

Non visible par les visiteurs, la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris, surnommée la "forêt" et dévorée ce lundi par les flammes, était un joyau de l'architecture médiévale constitué de poutres vieilles pour les plus anciennes de huit siècles.

Comme le souligne le site internet de la cathédrale, la charpente de Notre-Dame est l'une des charpentes les plus anciennes de la ville, et est surnommée la "forêt" en raison de son enchevêtrement de poutres en bois de chêne, chacune taillée dans un arbre différent.

Elle présente des dimensions impressionnantes, même pour un bâtiment contemporain : plus de 100 m de longueur, 13 m de largeur dans la nef, 40 m dans le transept et 10 m de hauteur.

Selon le site de la cathédrale, la charpente d'origine, datant de 1160-1170, a disparu mais certains de ses éléments ont été réutilisés lorsqu'elle a été remplacée par une nouvelle structure en 1220, à la suite d'un incendie ou de travaux d'agrandissement. Dans la nef, elle a été installée entre 1220 et 1240.

"Si les charpentes du choeur et de la nef ont traversé les siècles, celles des transepts et de la flèche furent refaites au milieu du XIXe siècle lors de la grande campagne de restauration de la cathédrale sous la direction de Viollet-le-Duc", ajoute le site. Elles s'en distinguent par leurs dimensions plus imposantes et plus espacées que celles du Moyen-Âge.

(avec AFP)

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus