• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Notre-Dame de Paris : les cloches sonneront en Franche-Comté mardi soir et mercredi soir

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

Dès ludni soir, le maire de Combeaufontaine, Romain Molliard, proposait que les cloches des églises de Franche-Comté sonnent en mémoire de l'incendie qui a détruit une partie de Notre-Dame de Paris. Un appel relayé par l'archevêque de Besançon et des élus.

Par Isabelle Brunnarius



Ce soir, à 20 heures, les cloches de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne de Besançon ainsi que celles de toutes les églises du Doubs et de Haute-Saône sonneront. Une décision de l'archevêque Mgr Jean-Luc Bouveret en signe de soutien. Dans son communiqué, l'archevêque tient à remercier « chacun pour les messages de sympathie qui arrivent du monde entier. Notre-Dame de Paris est un symbole de la vie chrétienne et ce terrible incendie marque les esprits bien au-delà de la capitale. »


Thomas Bietry, le maire de Beaucourt, dans le Territoire-de-Belfort, suit l'appel de son collègue de Combeaufontaine en annonçant que les cloches de sa ville sonneront mardi à 20 heures pendant 15 minutes. 

Les cathedrales feront sonner leurs cloches mercredi à 18h50

Les évêques de Belfort-Montbéliard, Mgr Dominique Blanchet et Mgr Vincent Jordy, suivent la proposition de la conférence des Evêques : demain à 18h50, toutes les cathedrales de France feront sonner leurs cloches. L'heure choisie correspond à celle où le feu a commencé à prendre dans la cathédrale. Après cet acte solidaire et national, une messe sera célébrée en la cathédrale Saint Christophe de Belfort "en communion avec le diocèse de Paris et pour le pays". 


La chapelle Notre Dame de la Motte éteinte jusqu'à la fin de la semaine

A Vesoul, un "rassemblement de soutien aura lieu ce mardi à 19 heures à l’église Saint-Georges, à l’invitation de la Paroisse Notre Dame de la Motte et la Ville de Vesoul" précise dans un communiqué le maire de Vesoul Alain Chrétien (Agir-La droite constructive). Instances laîques et religieuses font cause commune. "Ce drame, qui arrive pendant la semaine Sainte, nous bouleverse tous, croyants comme non-croyants "remarque Alain Chrétien, particulièrement touché par cet incendie.
 

"En signe de solidarité et de fraternité, la Chapelle Notre-Dame de la Motte sera également éteinte demain et pour le reste de la semaine, précise l'élu dans son communiqué. Dès demain, une urne sera déposée dans le Hall de la Mairie où des dons pour la reconstruction pourront être faits (à l’ordre de la Fondation du Patrimoine). Vendredi soir, je convoquerai un Conseil municipal extraordinaire afin que la Ville de Vesoul apporte son soutien pour aider à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. » 

Soutien aux pompiers de Paris et souscription nationale

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs ( LR) et présidente du SDIS 25 et Yves Krattinger, président du Département de la Haute-Saône (DVG), ont souligné dans leur communiqué l'engagement des hommes du feu. Christine Bouquin tient à souligner « le travail exemplaire des 400 sapeurs-pompiers mobilisés, parfois au péril de leur vie ». L'élu rend hommage à leur courage et à leur professionnalisme. Yves Krattinger exprime lui aussi toute sa "reconnaissance envers les sapeurs-pompiers qui ont lutté toute la nuit pour préserver l’un des monuments français les plus célèbres au monde". Martial BOURQUIN, sénateur du Doubs, déclare dans un communiqué partager "la souffrance des amoureux de notre patrimoine" et il approuve l'idée d'une "grande souscription nationale pour la reconstruction de ce bien commun".

Suspension de la campagne européenne

Quant à Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort (Modem), il suspend avec ses colistiers  leur campagne européenne
« L’incendie de Notre Dame de Paris, mardi soir, est un choc pour la Nation française et pour le monde entier. Dans ce contexte, Nathalie Loiseau, qui conduit la liste Renaissance (LREM/Modem) aux élections européennes, a décidé de s’associer au recueillement national en suspendant toutes ses actions de campagne à partir de ce mardi. Christophe Grudler, colistier de Nathalie Loiseau, approuve totalement cette démarche. 

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus