Dijon : mobilisation contre le placement en rétention d'une lycéenne menacée d'expulsion vers la Géorgie

Samedi 24 août, cette élève d'origine géorgienne, a été emmenée au centre de rétention de Metz. Elle devait faire sa rentrée lundi 2 septembre, en classe de terminale. Une pétition est mise en ligne pour demander sa régularisation.

Gvantsa a 19 ans. Sa famille vit en France en situation régulière. En Géorgie, elle n'a plus aucune attache. Elle est actuellement menacée d'être expulsée à destination de Tbilissi.

Depuis le mois de mai où elle a été assignée à résidence, ses professeurs, l'association SOS refoulement, la FSU, ont interpellé la préfecture. En vain.

Cette élève a eu un parcours irréprochable depuis qu'elle en France.

Ses professeurs au lycée Hippolyte Fontaine, ses camarades de classes et les associations du collectif de soutien aux demandeurs d'asile et migrants sont mobilisés pour demander sa régularisation.

Une pétition adressée à la préfecture, Régularisation de Gvantsa , est en ligne. 

Reportage : Noémie Gobron - Dalila Iberrakene
Montage : Laurence Crotet-Beudet
Infographie : Emmanuel Picaut
Avec
Nicolas Okrropiridze  : demi-frère de Gvantsa
Paul Garrigues  : Président de la section de Dijon de la Ligue des Droits de l’Homme









 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité