Dijon : des opposants aux Center Parcs de Poligny et du Rousset se mobilisent

© Jaël Galichet / France 3 Bourgogne
© Jaël Galichet / France 3 Bourgogne

Les associations EcoLogicAction 71 et Le Pic Noir appellaient à un rassemblement devant l'Hôtel de Région, à Dijon, ce vendredi 13 octobre 2017. Ils réclament l'abandon des financements publics aux deux projets de Centers Parcs de Poligny, dans le Jura, et du Rousset, en Saône-et-Loire.

Par Maryline Barate


Alors que les élus régionaux sont rassemblés dans l'hémicycle pour une session pleinière, une vingtaine d'opposants aux deux projets de Center Parcs étaient sous leurs fenêtres. Ils demandaient à la Région de retirer son soutien à ces complexes touristiques portés par l'opérateur privé Pierre & Vacances sur les communes de Poligny, dans le Jura, et du Rousset, en Saône-et-Loire. La collectivité territoriale projette d'allouer 16 millions d'euros à ces projets, selon ces manifestants.
© Jaël Galichet/ France 3 Bourgogne
© Jaël Galichet/ France 3 Bourgogne


D'importants impacts environnementaux, selon ces manifestants


Ces détracteurs pointent dans un communiqué de presse  « les impacts environnementaux et leurs coûts sur plusieurs générations : destruction de zones humides sur une tête de bassin versant de la Loire ; gaspillage des ressources hydrauliques ; pollution des cours d’eau, détérioration d’une Zone Natura 2000 et destruction d’espèces protégées ; contribution significative au réchauffement climatique ; augmentation du trafic, du bruit … »

Des projets moins avantageux, selon ces opposants 

Les associations EcoLogicAction 71 et Le Pic Noir dénoncent également les pratiques de Pierre & Vacances « à la lumière de nombreux études et rapports très critiques. (…) Que ce soient les risques financiers, économiques ou juridiques pointés par les études commanditées par la Région ou le rapport de la Chambre régionale des compte qui met en doute les estimations de Pierre & Vacances sur les retombées économiques ou celui de la DGCCRF qui condamne les pratiques malhonnêtes à l’égard des propriétaires de cottages ou encore les enquêtes d’UFC-Que Choisir et de Complément d’Enquête sur France 2, tout indique que ces projets ne sont pas viables et représentent incontestablement un danger pour la Région et les Départements, et donc pour les contribuables. »

manif central parc cr




A lire aussi

Sur le même sujet

Incendie d'un immeuble à Audincourt : incroyable élan de solidarité pour aider les sinistrés

Près de chez vous

Les + Lus