• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Donnons des Elles au vélo : la Dijonnaise Floriane Burgy se prépare pour un tour de France féminin

Les 13 femmes participantes au projet Donnes des Elles au vélo. / © Floriane Burgy
Les 13 femmes participantes au projet Donnes des Elles au vélo. / © Floriane Burgy

Floriane Burgy s'entraîne quinze heures par semaine dans le cadre du projet Donnons Des Elles au vélo. En juillet 2019, elle réalisera, avec 12 autres femmes cyclistes, 3 500 km sur les routes françaises. L'objectif : inciter à l'organisation d'un tour de France féminin. 

Par Manon Millet

La sueur perle sur son front, glisse le long de sa nuque, recouvre ses avants-bras. Elle souffle, regarde droit devant elle.

Ce jeudi 7 mars 2019 à Dijon, Floriane Burgy s'est lancé dans une séance de home trainer : un entraînement intensif sur un vélo d'intérieur. 

La jeune femme de 24 ans s'entraîne quinze heures par semaine en parallèle de ses études de médecine. Son objectif est de participer au projet Donnons des Elles au vélo
 


Ouvrir la compétition de haut niveau aux femmes

L'initiative a vu le jour il y a cinq ans. Pour sa cinquième édition, treize femmes cyclistes de niveau amateur réaliseront un tour de France féminin du 5 au 27 juillet 2019. Au programme : 3 500 kilomètres en trois semaines.  
 
Les treize femmes cyclistes qui participent à la 5e édition du projet. / © Marie Istil.
Les treize femmes cyclistes qui participent à la 5e édition du projet. / © Marie Istil.


La course n'est pas compétitive mais souhaite mettre en lumière la sous-représentation des femmes dans le milieu du cyclisme. Actuellement, les féminines ne représentent que 10%. des licenciées de la Fédération Française de Cyclisme (FFC).

En réalisant le même tour cycliste que les hommes, ces treize femmes souhaitent changer les représentations en cassant les stéréotypes de genre. Leur objectif final est d'inciter à l'organisation d'un tour de France féminin en parallèle de la compétition masculine.  
 


 

Floriane Burgy se prépare

Pour se préparer à cet événement, Floriane Burgy multiplie les entraînements sportifs. "Je fais 10 à 12 heures de vélo par semaine, je fais du renforcement musculaire et trois heures d'escalade hebdomadaire (...)" détaille la jeune femme. 

Ce jeudi 7 mars, sa journée se découpe en trois étapes : vélo le matin, escalade l'après-midi puis rendez-vous à la Région afin de trouver un financement pour Donnons des Elles au vélo. 

Également étudiante en septième année de médecine, Floriane Burgy alterne les gardes de 24 heures et les dizaines d'heures d'entraînement par semaine. En plus d'être cycliste, elle se doit donc d'être également équilibriste...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : un homme fonce en voiture sur une scène qu'allait occuper Dieudonné

Les + Lus