Échanges de garde, vente entre acheteurs... Des places de parkings sécurisées pour assurer toutes les transactions à Talant

La ville de Talant (Côte-d'Or) teste un nouveau dispositif depuis le mois de mars 2024 : les zones d'échanges sécurisées. Ce sont des places de parkings identifiées et surveillées par une caméra. Un moyen de rendre plus sûres les ventes entre particuliers, mais aussi les échanges intrafamiliaux par exemple.

"Ce sont des places de rechargement de batterie ?", "C'est une zone de sécurité ?"... Des passants sont perplexes face à deux places de parking bleues installées à Talant, au cours du mois de mars 2024. Il s'agit d'une zone d’échange sécurisée.

Sous l’œil d’une caméra infrarouge de la police municipale, l'objectif est simple : surveiller en permanence des transactions ou échanges nécessitant une preuve vidéo en cas de litige. Par exemple, vendeur et acheteur peuvent réaliser leur transaction en toute sécurité. Elles peuvent aussi servir aux parents séparés qui peuvent aussi déposer et récupérer les enfants avec plus de sérénité. 

Un concept né au Québec

Le concept vient tout droit du Québec. Le maire de Talant, Fabian Ruinet, a décidé d’importer le dispositif, après qu’un jeune homme a été roué de coup lors d’une simple vente d’objet électronique. Très vite, la zone a trouvé ses premiers usagers.

"Il y a déjà eu des échanges entre d'enfants dans le cadre d'un divorce compliqué. On le sait, car notre service social en fait la promotion également, y compris dans le cadre des dispositifs de violences faites aux femmes", détaille le premier édile.  

Deux zones d’échanges sécurisées ont été créées dans la commune. Une dans le quartier des Cerisiers et une au centre commercial du Point du Jour au Belvédère. Une première en France, qui pourraient bientôt inspirer d’autres municipalités.

Avec Charlotte Meunier / FTV