Economie : la Chouette, une nouvelle monnaie locale bientôt en circulation à Dijon

Voilà à quoi ressemble la chouette, future monnaie locale à Dijon / © France 3 Bourgogne
Voilà à quoi ressemble la chouette, future monnaie locale à Dijon / © France 3 Bourgogne

Une monnaie locale à Dijon ? C'est le pari lancé par une association locale. La Chouette, c'est son nom, pourrait être mise en circulation dès début 2020. Dijon rejoindrait ainsi toutes ces villes françaises qui misent sur une monnaie locale complémentaire. Un phénomène en plein boom depuis 2010.

Par Y.E

En France, une cinquantaine de monnaies locales complémentaires ont été créées. Parmi elles, la Gonette à Lyon, l’Eusko au Pays Basque, la Bou’Sol à Boulogne-sur-Mer, la Sol Violette à Toulouse ou encore la Cagnole à Auxerre. Début 2020, les Dijonnais auront peut être bientôt aussi leur monnaie locale, "la Chouette". 

Cette initiative est l'oeuvre de l'association La Chouette Monnaie. Cette association de citoyens a lancé une campagne de financement participatif afin de créer une monnaie locale complémentaire à l'euro sur Dijon. Un objectif atteint puisqu'à quelques jours de la fin de la collecte, 2302 euros ont été collectés sur un objectif de 2000 euros. 

En janvier 2020, il devrait donc y avoir deux monnaies en circulation à Dijon, l'euro et la chouette. 

La chouette monnaie, comment ça marche ? 


Pour se procurer la chouette, rien de plus simple. Pour pouvoir l'utiliser, il faut devenir adhérent à l'association La Chouette. Il est possible d'adhérer en ligne sur www.lachouettemonnaie.fr

Ensuite, on peut échanger des euros contre des Chouettes auprès de l'association ou dans des comptoirs de change.

Une fois la monnaie obtenue, il est possible de l'utiliser chez l'un des partenaires du réseau. Une vingtaine de professionnels sont déjà adhérents au réseau parmi lesquels la Péniche Cancale, le Shanti. Une trentaine de commerçants se disent déjà également intéressés pour rejoindre le réseau. 
 
Schéma de fonctionnement de la Chouette / © Association la Chouette Monnaie
Schéma de fonctionnement de la Chouette / © Association la Chouette Monnaie

Un geste militant pour dynamiser le territoire

Aujourd'hui, l'association compte déjà une soixantaine d'adhérents à la Chouette monnaie.  

Comme l'expliquent les membres de l'association, "lorsque vous payez un partenaire en Chouettes, vous l'incitez à aller également dépenser ses Chouettes chez un fournisseur local. Ainsi, vous participez au développement d'une économie locale et réelle plus dynamique, créatrice d'emploi, solidaire et respectueuse de l'environnement."

Selon une étude ménée pendant 4 ans par le Sol Violette, une monnaie locale circule 6 fois plus vite que les euros et donc génère plus de richesse en locale et moins de spéculation.

Une cinquantaine de monnaies locales complémentaires en France


En France, ces devises se sont développées en 2010 après la crise économique. On en recense aujourd'hui une cinquantaine. Elles sont utilisées sur un territoire restreint, une ville ou une région.

D'abord le fait de petites communautés, ces devises deviennent de véritables outils politiques. Elles s'appuient parfois sur des cultures locales fortes. C'est le cas du pays Basque où l'Eusko connait un vrai succès. L'équivalent de 700 000 euros serait actuellement en circulation.

Reportage : Elsa Bezin, Romain Liboz, Dalila Iberrakene et Patrick Jouanin avec 
- Cloé Colmet, membre de l'association "la choiette monnaie"
- Guillaume Proux, membre de l'association "la chouette monnaie"
- Andréa Caro, formatrice et coordinatrice du mouvement SOL
- Julie Collin, commerçante à Dijon 
- Emeline Fareneau, commerçante
 
La Chouette, une nouvelle monnaie locale à Dijon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus