Elections régionales 2021 : qui est Stéphanie Modde, la candidate écologiste en Bourgogne Franche-Comté ?

Début octobre l'année dernière, les adhérents d'Europe Ecologie Les Verts votaient pour décider des orientations stratégiques du parti en vue des élections Régionales de juin 2021. Ce lundi 15 février, Stéphanie Modde va présenter la liste des candidats écologistes pour le scrutin des Régionales.

Stéphanie Modde, conseillère municipale EELV et future tête de liste aux élections régionales 2021
Stéphanie Modde, conseillère municipale EELV et future tête de liste aux élections régionales 2021 © FTV

Elle avait présenté sa liste "Dijon écologique et solidaire" aux élections municipales de 2020 et arrivait 3ème avec 21,63% des voix au second tour. L'ancienne adjointe à l'écologie du maire François Rebsamen a proposé sa liste, surfant sur la vague écologiste aux municipales 2020.

Qui est Stéphanie Modde ?

Stéphanie Modde est conseillère services aux entreprises à Pôle Emploi. Concernant sa carrière politique, elle est depuis 2014 adjointe à la mairie de Dijon, en charge de l'écologie urbaine et du cadre de vie. Elle est également conseillère de Dijon Métropole en charge de la biodiversité. Elle a été élue pendant 6 ans comme conseillère Régionale au sein de la commission Formation Professionnelle et Apprentissage, de 2004 à 2010.

Présentation des listes départementales ce lundi 15 février

Stéphanie Modde est désignée cheffe de file de la liste Europe Ecologie - Les Verts présentée ce lundi 15 février en Côte-d'Or. Elle a désigné aussi les candidats alliés à l'élection.

La candidate a présenté ce lundi 15 février un rassemblement "historique" des forces écologistes pour la Région : des membres d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), de l'Alliance Ecologique Indépendante (AEI), de CAP 21 (groupe d'influence de Corinne Lepage) et Génération Ecologie (présidente : Delphine Batho). Julien Bayou, secrétaire national du parti EELV, s'est félicité de cette alliance. Il a commenté le scrutin de 2015, où les forces écologistes étaient désunies : "on s'était auto-entravés".

Autre exemple de l'ouverture élargie de ce scrutin : Fabien Robert, conseiller municipal à Dijon, président de l'association côte-d'orienne "Combactive" et délégué régional de l'Alliance Ecologiste Indépendante (AEI), figure comme numéro deux sur la liste de Côte-d'Or. 

durée de la vidéo: 01 min 37
Régionales 2021 : les écologistes lancent leur campagne

Concernant son programme, Stéphanie Modde a souhaité en finir avec le "en même temps" de la Présidente de Région M.G. Dufay, c'est-à-dire en finir avec l'attribution de moyens à des projets écologiques et aussi à des projets beaucoup moins écologiques, comme par exemple les moyens donnés aux TER (les transports régionaux sont de la compétence du Conseil Régional) et les TGV.
Voici les candidats tête de liste pour la Région :

Une éventuelle union avec la gauche ?

Concernant la question d'une éventuelle ouverture aux forces de gauche, lors du vote des adhérents en octobre 2020, une motion d'orientation avait été décidée. S'il devait y avoir des consignes de votes, elles seront dictées lors du second tour des élections régionales.

Quant à l'actuelle présidente du Conseil Régional Marie-Guyte Dufay (PS), elle déplore la désunion de la gauche.
Dans les colonnes de l'Yonne Républicaine du 14 février, Mme Dufay, au sujet d'une liste de rassemblement de gauche, déclare : "Nous sommes toujours en pourparlers, nous avons des rendez-vous jusqu'à la fin du mois de février. Je ne me résous pas à cette situation, l'union de la gauche et des écologistes est un impératif. Je pense que nous avons plus de points de convergence à faire valoir que de motifs de désunion. Je pense à Cap 21 et Corinne Lepage, avec qui j'ai fait campagne en 2015. Nous sommes exactement sur la même longueur d'ondes, celle d'une écologie transformatrice et de rupture, mais pragmatique et raisonnée."

Stéphanie Modde, en meeting à Dijon (archives - février 2020)
Stéphanie Modde, en meeting à Dijon (archives - février 2020) © FTV

La force des écologistes déjà présente lors des municipales

Les écologistes étaient présents au second tour des élections municipales dans au moins 122 communes en France, soit six fois plus qu’en 2014. Leur émergence s'est confirmée nettement dans plusieurs grandes villes du pays au second tour (Bordeaux, Lyon, Besançon...) 

Rappelons aussi qu'à l'issue des élections régionales de 2015, EELV avait aussi obtenu sur le territoire 64 élus régionaux :

- 18 en Nouvelle-Aquitaine
- 3 en Auvergne-Rhône-Alpes
- 9 en Centre-Val-de-Loire
- 13 en Île-de-France
- 11 en Occitanie
- 1 à La Réunion
- 4 en Normandie
- 5 en Pays-de-la-Loire

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections région bourgogne franche-comté fusion des régions réforme territoriale