La foire gastronomique de Dijon est annulée

Le préfet vient d'annoncer l'annulation de la foire internationale et gastronomique de Dijon. La 90e édition devait se tenir du 6 au 15 novembre. L'organisateur Dijon Congrexpo digère difficilement la nouvelle.

© Nathalie Zanzola France 3 Bourgogne-Franche-Comté
La décision était très attendue. D'abord décalée d'une semaine, la 90e édition de la foire gastronomique de Dijon est finalement annulée

« Malheureusement cette foire ne pourra pas se tenir. Son caractère festif n’échappe à personne, c’est un événement qui est susceptible de drainer une affluence importante dans une ambiance plutôt conviviale. Dans ces conditions et après un passage de Dijon en zone d'alerte renforcée, j’ai fait savoir à l’organisateur qu’il était impossible cette année de tenir l’organisation de la foire de Dijon », a annoncé le préfet lors d'une conférence ce vendredi après-midi. 

À compter de ce samedi, la métropole dijonnaise bascule en zone d'alerte renforcée, interdisant ainsi les rassemblements de plus de 1 000 personnes. En 2019, l'événement avait attiré 160 000 personnes et accueilli près de 600 exposants. 

 

Absence de concertation, reports successifs de décision pour aboutir à une annulation à moins d’un mois de l’ouverture…

Dijon Congrexpo, communiqué


Dijon Congrexpo accuse le coup. Cette décision n'est en rien une surprise mais l'organisateur regrette qu'elle arrive à un mois de l'ouverture.

"Absence de concertation, reports successifs de décision pour aboutir à une annulation à moins d’un mois de l’ouverture… Dijon Congrexpo persiste à déplorer une méthode
incompréhensible et peu respectueuse de l’organisateur mais aussi de l’ensemble des acteurs mobilisés depuis de longs mois dans la préparation de cet événement majeur de la vie régionale
", indique Dijon Congrexpo dans un communiqué. 
 
L'organisateur déplore également les conséquences économiques qu'entraîne cette interdiction. "Au-delà des exposants, prestataires et partenaires directement touchés, plusieurs secteurs de poids de l’économie locale qui bénéficient habituellement d’importantes retombées, près de 6 millions d’euros chaque année, à l’occasion de l’événement : hôtellerie-restauration, commerce, transports, tourisme…verront également leur activité lourdement impactée", indique le communiqué.

De son côté, le maire de Dijon, François Rebsamen réaffirme "avoir tenté de maintenir cette foire jusqu’au bout, contrairement à ce qui a peut-être dit, et dans tous les villes de France les foires ont été annulées et depuis bien longtemps."

La foire devait ouvrir ses portes le 6 novembre prochain au parc des Expositions, jusqu'au 15 novembre. D'autres événements sont également annulés dans la capitale bourgignonne : la fête foraine de Dijon, qui devait lancer les festivités le 23 octobre, et le Salon des vignerons, prévu du 18 au 20 octobre. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
foire gastronomique de dijon culture gastronomie