Hommage : les enseignants appellent à se rassembler en mémoire de leur collègue directrice d'école

© Vincent Isore/MaxPPP
© Vincent Isore/MaxPPP

Après le suicide de leur collègue directrice d'école à Pantin le 21 septembre dernier, les enseignants du premier degré du Doubs appellent à des rassemblements aujourd'hui à 18 heures pour lui rendre hommage. Un rassemblement aura lieu aussi devant le rectorat à Dijon.

Par ED

Les obsèques de Christine Renon, la directrice d'école qui a mis fin à ses jours sur son lieu de travail il y a maintenant deux semaines, auront lieu aujourd'hui.

Un appel à la grève a été lancé par plusieurs syndicats d'enseignants du premier degré pour ce jeudi 3 octobre. Des rassemblements sont également prévus dans toute la France pour lui rendre hommage.

Dans le Doubs, les syndicats SNUipp-FSU, le SE-UNSA et Sud éducation invitent leurs collègues à se rassembler à 18 heures à Besançon, Montbéliard et Pontarlier (voir encadré)

A Dijon, l'Unsa-Education de Côte-d'Or et d'autres organisations syndicales invitent les personnels à exprimer leur soutien à la famille, aux collègues, aux élèves de l'école et à leur famille lors d'un rassemblement devant le rectorat à Dijon à partir de 17h15.

"Le problème des conditions de travail des directeurs et directrices d'école se pose depuis plusieurs années. On a obtenu des temps de décharge supplémentaires, mais cela reste insuffisant. Outre leur travail administratif, les directeurs se retrouvent en première ligne pour gérer les relations avec les parents d'élèves, les situations sociales complexes, etc", explique Florent Duvernay, secrétaire départemental de SE-Unsa 21.
"On espère qu'il y aura une véritable prise de conscience de l'administration."
 

Des enseignants choqués


Le geste de Christine Renon a bouleversé toute la communauté éducative, qui dénonce "l'absence d'expression du ministre de l'Education suite à ce drame et à ses circonstances".

Dans des courriers adressés à ses collègues et à sa hiérarchie, la directrice d'école de 58 ans se disait effectivement  "épuisée" et évoquait la difficulté de ses conditions de travail et de la multiplicité de tâches à accomplir "dans la violence de l'immédiateté". 

Une pétition intitulée Suicide de notre collègue Christine RENON, directrice à Pantin : plus jamais ça ! a été mise en ligne. Ce jeudi en fin de matinée, elle avait déjà recueilli plus de 88 000 signatures. 
 

Un nouveau statut pour les chefs d'établissements ?


Le ministre de l'Education nationale s'est dit "prêt" à discuter du statut des chefs d'établissements.

"On doit améliorer la situation des directeurs d'école" qui n'est "pas satisfaisante", a affirmé Jean-Michel Blanquer sur RTL jeudi 3 octobre 2019.

Il a proposé la création d'un "comité de suivi" associant syndicats et professionnels pour "faire évoluer" leur statut.
 

Les lieux de rendez-vous dans le Doubs

Besançon :  devant le DSDEN, 26 rue de l'Observatoire
Montbéliard : devant le 3, rue Brossolette
Pontarlier : devant le groupe scolaire Vauthier. 

Sur le même sujet

Les + Lus