Hors norme : 338 greffiers stagiaires ont prêté serment à Dijon

C'est une nouvelle « promotion historique » : 338 greffiers stagiaires ont prêté serment à Dijon vendredi 3 mars 2017.
C'est une nouvelle « promotion historique » : 338 greffiers stagiaires ont prêté serment à Dijon vendredi 3 mars 2017.

Une nouvelle "promotion historique" de greffiers stagiaires a prêté serment à Dijon vendredi 3 mars 2017. La cérémonie, qui a eu lieu au palais des congrès, a réuni environ 1000 personnes, entre les stagiaires, leurs proches et les invités officiels.

Par B.L.

L’Ecole nationale des greffes, qui est installée à Dijon, est unique en France.
Cet établissement forme les personnels des tribunaux de l’ordre judiciaire (directeurs des services de greffe, greffiers, secrétaires et adjoints administratifs). L’ENG accueille chaque année plusieurs milliers de fonctionnaires en formation initiale et continue.

Vendredi 3 mars 2017, ce sont pas moins de 338 greffiers stagiaires qui ont prêté serment lors d’une cérémonie exceptionnelle. Pour la première fois, la prestation de serment a été organisée au parc des expositions et congrès de Dijon ! Il fallait en effet de la place pour pouvoir accueillir les quelque 600 proches des stagiaires qui étaient invités à assister à cet évènement solennel.

Pour la première fois, les greffiers stagiaires ont revêtu leur costume d’audience. Ils ont juré de remplir leurs fonctions loyalement et de ne rien révéler ou utiliser de ce qui sera porté à leur connaissance à l'occasion de leur activité professionnelle.

Dijon : 338 greffiers stagiaires ont prêté serment
Une nouvelle « promotion historique » de greffiers stagiaires a prêté serment à Dijon vendredi 3 mars 2017. La cérémonie, qui a eu lieu au palais des congrès, a réuni environ 1000 personnes, entre les stagiaires, leurs proches et les invités officiels. - Roxane Florin

D’autres recrutements sont-ils prévus ?

Il s’agit de la seconde plus importante promotion de l’histoire de l’Ecole nationale des greffes. En décembre 2016, ce sont près de 350 greffiers stagiaires qui avaient prêté serment en présence de Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux et ministre de la Justice.

"Nous recrutons massivement des greffiers. En décembre 2016, il y a eu une promotion de plus de 340 greffiers; il y en a une aujourd’hui et il y en aura une 3e d’ici la fin de l’année 2017", explique Marielle Thuau, directrice des Services Judiciaires. "Il s’agit non seulement de couvrir les départs à la retraite, mais aussi et surtout de pouvoir rendre une justice de qualité", dit-elle.

Ces recrutements répondent aux engagements pris par le ministère de la Justice à l’occasion de la réforme "Justice du 21ème siècle". Ils sont financés grâce aux crédits alloués dans le cadre du plan de lutte anti-terrorisme (PLAT).

L’Ecole nationale des greffes (ENG), a été créée en 1974 à Dijon. C’est un établissement unique en France.
L’Ecole nationale des greffes (ENG), a été créée en 1974 à Dijon. C’est un établissement unique en France.

Quelle est la formation donnée aux greffiers ?

Ces greffiers stagiaires font partie des lauréats du concours de recrutement externe dans le corps des greffiers des services judiciaires au titre de l'année 2016 (session des 8 et 9 mars 2016), auxquels s'ajoutent des militaires, des agents recrutés par la voie contractuelle avec la reconnaissance de travailleurs handicapés et deux lauréats du concours de greffier de l’Etat pour l'administration de la Polynésie française.

Depuis le 19 décembre 2016, les stagiaires ont entamé une formation d’une durée de 18 mois. Leur cursus  mêle des cours à l’ENG et des stages pratiques dans des juridictions judiciaires du 1er degré (tribunal d’instance, conseil de prud’hommes et tribunal de grande instance) et du second degré (cour d’appel).
Leur titularisation dans le corps des greffiers des services judiciaires interviendra le 19 juin 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marathon de Chablis : du monde pour la première édition

Les + Lus