Inceste, deuil : le théâtre s’invite dans les lycées avec MER, une pièce qui aborde ces sujets difficiles

replay

Depuis plusieurs mois, la pièce MER de Tamara Al Saadi résonne dans les lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Une façon inédite d’aborder un rapport mère/fille complexe et chaotique où sont soulevées des questions autour des liens et des tabous familiaux.

MER est une pièce écrite et mise en scène par Tamara Al Saadi, artiste associée au Théâtre Dijon Bourgogne. Pour cette pièce, elle a fait appel à quatre comédiennes tout juste sorties des écoles nationales supérieures de théâtre : Ariane Courbet, Lucile Dirand, Coline Kuentz et Hélène Luizard.

Le théâtre s'invite dans les lycées

Pour cette représentation filmée au lycée Montchapet de Dijon, c’est le duo Lucile Dirand et Coline Kuentz qui sont sur le devant de la scène.

L’espace scénique se situe dans une grande salle avec des chaises disposées en U autour d’une structure lumineuse au sol. Le public est positionné autour de cet espace, au plus près des comédiennes.
Une proximité que les jeunes femmes ont dû affronter et dompter devant un public peu habitué à fréquenter les théâtres.

Il a fallu qu’on s’habitue à entendre les commentaires, les rires…notre concentration a été mise à rude épreuve.

Lucile Dirand, comédienne

La pièce se déroule en huis clos, dans une sorte de no man’s land.
C’est près d’un arrêt de bus, seul élément de décor, que se rencontrent deux jeunes femmes venant de deux époques différentes. Un décalage symbolisé par leur tenue vestimentaire, leur langage, leur goût musicaux.

Les quiproquos du début de la pièce laissent rapidement place à des sujets graves tels que l’inceste, le suicide et la mort. Des thèmes abordés dans toute leur complexité par un jeu tout en finesse et une mise en scène déconcertante où se mêlent humour, danse et tragédie.

Difficile pour le public de rester insensible à MER, quel que soit l’âge de celui-ci. L’intensité des sentiments portés par le jeu des comédiennes va crescendo, et les rires ou sourires du début laissent rapidement place à une émotion intense. La gorge se noue et les larmes viennent facilement au bord des yeux pour de nombreux spectateurs.
Pourtant, l’intention finale reste positive avec l’espoir qu’une réconciliation reste toujours possible.

La pièce est suivie d’un débat avec les lycéens.

De ces échanges, Coline retient surtout qu’ils comprennent que la parole libère et peut potentiellement guérir.

Le dispositif des Passe-Murailles

Les Passe-Murailles sont des créations théâtrales pensées pour être jouées dans des salles de classes ou dans des lieux non théâtraux.
Chaque saison, ce dispositif permet de poursuivre le projet de décentralisation régionale en milieu scolaire et de rayonner plus largement sur le territoire. Il est rendu possible grâce à la présence de jeunes artistes accueillis en contrat de professionnalisation pendant une saison.

Créé en novembre 2022, MER est en tournée dans 20 lycées depuis novembre 2022 jusqu’à avril 2023 pour 126 représentations proposées à plus de 8 000 élèves des lycées d’enseignement général, professionnel et agricole de Bourgogne-Franche-Comté.

Diffusion de la captation de la pièce MER mercredi 29 mars à 23h15 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté et France 3 Grand Est.

À voir dès à présent sur la plateforme france.tv