Littérature jeunesse : le lapin, héros malicieux et surprenant

Parmi les animaux qui peuplent les pages des livres pour enfants, le lapin occupe une place à part. Malin et farceur, il intrigue et fait rire les jeunes lecteurs comme les héros de Truffe et Machin, Marions-les ! et Le lapin qui portait malheur.

Chronique du 28 mai 2019
 



 

Truffe et machin
d’Emile Crucherousset et Camille Jourdy
Collection petite polynie, Editions MeMo

A partir de 7 ans
 


Il y a beaucoup de lapins célèbres dans la littérature jeunesse : le lapin blanc d’Alice au Pays des merveillesPierre Lapin de Béatrix Potter, Simon le superlapin de Stéphanie Blake.
En général, ce sont des héros ambivalents, rarement sages, à l'image des petits héros de ce livre : Truffe et Machin.

Ces deux frères lapins redoutent une chose plus que tout : l'ennui.
Heureusement, Truffe et Machin ne manquent pas d'imagination pour s'occupper, près de la voie ferrée qui jouxte leur terrier.
 

L’un est espiègle, l’autre sans cesse affamé.

Ils se posent mille questions :Évidemment lorsque l’on phosphore de cette manière, il est inévitable de faire quelques bêtises.
 

C'est une lecture très plaisante, à vivre comme une promenade parmi les herbes folles.

Les illustrations de Camille Jourdy et le récit à hauteur d’enfant pose des questions anodines et pourtant fondamentales.

 

Le lapin qui portait malheur
de Sandrine Bonini et Amélie Graux
Collection Mon marque-page, Editions Didier Jeunesse

A partir de 7 ans
 

Rien ne va plus !
Depuis que Bob, un magnifique lapin albinos, a été adopté par Nina et Romain, tout semble dérailler.

Ça commence par un rien : un simple orage... puis des mauvaises notes, un accident de voiture…
 

L’accumulation de catastrophes met la puce à l’oreille de ce duo de frère et sœur : le lapin blanc porte malheur !

Mais, lorsqu’ils décident de s’en débarrasser, cela s’avère pas plus difficile que prévu.
 

Ce petit roman pour jeunes lecteurs est très amusant.
Il reflète bien la complexité des rapports au sein d’une fratrie et l’instillation progressive du doute...

Le retournement final est très savoureux.

Petit plus : des marques-pages sont offerts
dans cette collection pour les jeunes lecteurs qui apprennent le plaisir de lire un chapitre après l'autre.
 


Marions-les !
d’Eric Sanvoisin et Delphine Jacquot 
Editions L’étagère du bas

A partir de 5 ans
 
Ce livre est très original :Chez les Grecs par exemple, des comédiens jouaient l’action principal et un chœur la commentait.
Dans ce livre Marions les !  on retrouve la même construction, détournée pour raconter une histoire d’amour détonante.

Le lecteur suit le récit dans la partie haute du livre...
Deux commères, une araignée et un ver de terre, la commentent dans la partie basse du livre.
 
 Imaginez qu’un lapin vieux garçon tombe amoureux d’une carotte.

Vous trouvez cela ridicule ?
Les commentateurs pensent comme vous et s’en donnent à cœur joie.
Tous les jeux de mots y passent.

Au-delà du récit initial sur la différence, la tolérance et l’amour qui triomphe de tout, ce livre est vraiment très drôle.
 
Les illustrations de Delphine Jacquot sont vives et pétillantes.

 
Lisez ce livre pour rire tout simplement, rire à gorge déployée.
Lisez-le pour commenter, être mauvaise langue et vous réjouir à la fin comme devant un feuilleton.
C’est un vrai coup de cœur !

Cet album plaît aux enfants dès 4 ans, aux jeunes lecteurs et aux adultes car il y a plusieurs niveaux de langage. 
Un livret pédagogique est d'ailleurs disponible pour les professeurs.


Si vous aimez Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, ne manquez pas la version musicale Alice et Merveilles publiée en 2017 aux éditions Didier Jeunesse et Radio France :
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres animaux sorties et loisirs livres jeunesse littérature