• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Malgré sa lourde défaite face au PSG, le Dijon FCO peut-il encore se maintenir en Ligue 1

Le gardien dijonnais Runar Runarsson réalise un arrêt lors du match face au PSG, le 18 mai 2019. / © FRANCK FIFE / AFP
Le gardien dijonnais Runar Runarsson réalise un arrêt lors du match face au PSG, le 18 mai 2019. / © FRANCK FIFE / AFP

La claque infligée par le PSG diminue encore les chances de maintien des Dijonnais en Ligue 1. Mais les joueurs d'Antoine Kombouaré peuvent encore décrocher leur maintien lors de la réception de Toulouse lors de la dernière journée de championnat le 24 mai. 

Par Camille Belsoeur

Il n'y avait pas grand-chose à faire pour le Dijon FCO sur la pelouse du Parc des princes face au PSG, samedi 18 mai 2019. Les joueurs de Côte-d'Or ont pris un bouillon (4-0) et n'ont jamais été en mesure d'espérer ramener le moindre point de ce déplacement très périlleux.

Mais si les Dijonnais descendent en Ligue 2 à l'issue de la saison, ce ne sera pas à cause de leur défaite à Paris. Mais bien la faute de tous les points perdus en cours de route depuis l'été dernier.

Il reste cependant encore un (très) mince espoir pour les coéquipiers de Wesley Lautoa de sauver leur place en Ligue 1.
Pendant que les Dijonnais prenaient une raclée contre le PSG de Mbappé, l'adversaire direct de Dijon pour la descente en Ligue 2, Caen, prenait la même punition contre Lyon (4-0).

Un petit regard sur le classement de Ligue 1 au lendemain de cette 37e journée suffit donc à voir que le DFCO ne compte toujours que deux points de retard sur Caen, en position de barragiste.
 
 

Prier pour une défaite de Caen lors de la dernière journée

Pour que Dijon arrache le droit de disputer un match de barrage pour sauver sa place en Ligue 1, il faudra donc battre Toulouse au Parc des sports Gaston-Gérard vendredi 24 mai.

Et prier pour que Caen s'incline dans le même temps chez lui face à Bordeaux. Le hic : les Girondins Bordeaux n'ont plus rien à jouer en cette fin de saison et n'en finissent plus d'enchaîner les défaites. Autre handicap, si Dijon et Caen finissent à égalité de points (par exemple si Dijon bat Toulouse et Caen réalise un nul face à Bordeaux), les Normands auront l'avantage du goal-average. Les chances des Dijonnais sont donc assez faibles. 

"Il faut oublier ce match face à Paris et faire ce qu'il faut vendredi prochain face à Toulouse et puis attendre le résultat de Caen contre Bordeaux", a confié, un peu abattu, l'entraîneur dijonnais Antoine Kombouaré en conférence de presse après la défaite face au PSG.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tuto : comment vérifier une information en ligne ?

Les + Lus