Amiens, Monaco, Caen ou le DFCO, qui va se maintenir en Ligue 1 ?

Les Dijonnais à l'entraînement, vendredi 26 avril 2019 / © Maëva Damoy / France 3 Bourgogne
Les Dijonnais à l'entraînement, vendredi 26 avril 2019 / © Maëva Damoy / France 3 Bourgogne

A deux journées de la du championnat de France de Ligue 1, la lutte pour le maintien fait rage entre 4 équipes : Amiens, Monaco, Caen ou le DFCO. Quelles sont les chances dijonnaises ?

Par Christophe Tarrisse

Sur le gong ! En s'imposant à la dernière minute face à Strasbourg ce samedi 11 mai, le DFCO peut toujours croire au maintien. Si Guingamp a été officiellement relegué après son nul à Rennes, il reste donc une place de relegable et une de barragiste à décerner.

Le Classement

16-Amiens 35 pts (-20)
17-Monaco 33 pts (19)
18-Caen 33pts (-20)
19-DFCO 31 pts (-26)

Si Bordeaux et Toulouse (38 points) ne sont pas encore officiellement et mathématiquement maintenus, ils semblent à l'abri de cette lutte finale. Amiens, Monaco, Caen et le DFCO sont donc en lice pour cette lutte pleine d'angoisse.

Le Calendrier 
J37, samedi 18 mai : Monaco/Amiens, Lyon/Caen et PSG/Dijon
J37, vendredi 24 mai : Amiens/Guingamp, Nice/Monaco, Caen/Bordeaux et DFCO/Toulouse

Au regard du calendrier, les Picards semblent être les mieux lotis, en terminant à domicile face au dernier Guingamp, il semble avoir un bon joker, eux qui restent sur une longue serie de 0-0. Leur duel face à Monaco samedi prochain s'annonce en tout cas brûlant sans doute plus pour des Monégasques en perdition, après avoir récolté 3 points sur les 7 dernières journées (contre 10 à Dijon). Les Caennais qui surfent sur la meilleure dynamique ont un déplacement périlleux à Lyon, qui veut valider son ticker en Ligue des Champions, avant de finir à domicile face à Bordeaux, qui finit à l'agonie...

Pour Dijon, il faudra sans doute récolter plus de 3 points pour se sauver. Cela veut dire ramener quelque chose de son déplacement au Parc des Princes, un soir de fête pour le PSG. Des Parisiens qui seront privés de toute leur défense décimée par les blessures et les suspensions, ainsi que de Neymar mais qui retrouvera Mbappé.
 

A Paris, pour un déplacement capital


Le DFCO a un handicap outre son retard de points, c'est sa différence de buts (-26) qui équivaut à un point de retard sur quasi tous ses concurrents. Porté par l'elan du but de Kwon, les Dijonnais devront donc se sublimer dans la capitale pour maintenir leur chance en espérant un coup de pouce d'autres équipes.

S'ils ne sont plus maîtres de leur destin, leur flamme du maitien n'est toujours pas éteinte.
 

Sur le même sujet

Les + Lus