On a tardé à écrire ce papier mais hier, c'était la journée mondiale de la procrastination...

C'était le 25 mars, mais vous ne nous en voudrez pas, c'était la journée mondiale de la procrastination... Du coup, c'est aujourd'hui que nous avons posé la question aux Bourguignons : qu'est ce que vous remettez toujours au lendemain?

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Je me suis levée ce matin, nous étions le 26 mars et oups... Le papier n'était toujours pas publié... J'ai procrastiné, mais j'étais dans le thème de la journée d'hier. Oui, le 25 mars, c'était la journée mondiale de la procrastination. Alors certes, nous arrivons un peu tard, mais je n'étais pas la seule...

Et si vous êtes comme moi, vous êtes des habitués de ces phrases : "Oh non... J'ai la flemme...", "Dis chéri, ça te dit qu'on le fasse demain ?", "Allez, on se met un petit film, le repassage peut attendre !"... Oui, vous procrastinez, mais bon, rassurons-nous...

Selon une étude que nous avons trouvée à des milliers de kilomètres de chez nous, à l'Université Depaul de Chicago, 20 % de la population souffrirait de procrastination chronique. Soit, nous n'en sommes pas tous à ce stade, mais nous avons tous nos petites bêtes noires...

Administratif, rendez-vous médicaux, ménage... A vos réponses :

Et dans la catégorie administrative, nous appelons : "Les impôts... toujours au dernier moment", lance Katia en commentaire.

Il y a aussi la catégorie : ce serait super que les rendez-vous médicaux se prennent tout seuls sans décrocher le téléphone :  

"Les prises de rendez-vous médicaux... Pourtant simple comme un clic ou un coup de fil, mais je repousse toujours et bien plus loin qu'au lendemain !", lance Lucie en commentaire. 

Mon rendez-vous chez le médecin et le repassage

Simone

Vous venez de me rappeler que ça fait six mois que je dois prendre rendez-vous chez le dentiste...

Et ceux qui nous expliquent qu'ils ont hésité à nous raconter leur anecdote :

"Ce serait bien que je vous réponde, j'aimerais bien, d'ailleurs il faudrait que je le fasse mais c'est pas le moment et puis j'ai d'autres choses à faire, mais rassurez-vous j'y pense et je le ferai, peut-être tout à l'heure, peut-être demain. Si c'est trop tard? Tant pis mais quand même ce serait bien. Si je ne le fais pas, c'est quoi le risque? Bon je vais réfléchir et si ça doit se faire, ça se fera. Voilà ma tendance à la procrastination : le dilemme entre contrainte et liberté d'action.", lance Hélène.

 Pour le coup, ce commentaire arrivait à l'heure, pas comme mon article...Allez, on a assez plaisanté surtout qu'il faut se remettre au travail. On est le 26 mars quand même...