Ouverture des magasins le dimanche : c’est la guerre entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre

La loi interdit aux grandes surfaces alimentaires d'employer des salariés après 13h le dimanche, sauf dans les ZTI (zones touristiques internationales). / © Lionel VADAM / MAXPPP
La loi interdit aux grandes surfaces alimentaires d'employer des salariés après 13h le dimanche, sauf dans les ZTI (zones touristiques internationales). / © Lionel VADAM / MAXPPP

L’hypermarché Géant Casino de Fontaine-lès-Dijon ouvre déjà le dimanche matin. Mais, comme d’autres en France, il va étendre ses horaires dominicaux jusqu’à 21 heures. Des salariés ont manifesté devant le magasin et le débat suscite de nombreux commentaires chez les internautes.

Par B.L.

Quels sont les enjeux de l’ouverture dominicale ?

La loi interdit aux grandes surfaces alimentaires d'employer des salariés après 13h le dimanche, sauf dans les ZTI (zones touristiques internationales). C'est le cas à Dijon, par exemple, depuis septembre 2017. Mais, le débat autour de l’ouverture dominicale des magasins est loin d’être réglé et cette question suscite beaucoup de débats.


Ouvrir le dimanche est un enjeu majeur pour la grande distribution, qui invoque la concurrence d’internet et du commerce en ligne. "Les consommateurs, notamment les plus jeunes, sont désormais habitués à pouvoir acheter tout, à toute heure, via internet", indique la Fédération du commerce et de la distribution.

"L’ouverture des points de vente le dimanche répond aux attentes d’une partie des consommateurs, moins disponibles en semaine. On retrouve une clientèle plutôt jeune et aisée (cadres supérieurs) le dimanche ; plus de la moitié des achats est ainsi réalisée par des foyers de moins de 50 ans", confirme une étude sur les courses du dimanche publiée en août 2019 par l’agence Nielsen.

Quant aux produits achetés le dimanche, il s’agit surtout de produits de "dépannage" (comme les déboucheurs) et de produits festifs (champagne, saumon fumé, foie gras...), ajoute l’étude.
 
Les produits achetés le dimanche sont surtout de produits de "dépannage" (comme les déboucheurs) et des produits festifs (champagne, saumon fumé, foie gras...) selon une étude publiée en août 2019 par l’agence de marketing Nielsen. / © Nielsen
Les produits achetés le dimanche sont surtout de produits de "dépannage" (comme les déboucheurs) et des produits festifs (champagne, saumon fumé, foie gras...) selon une étude publiée en août 2019 par l’agence de marketing Nielsen. / © Nielsen
 

Quels sont les arguments des opposants à l’ouverture dominicale ?

De très nombreux commentaires publiés sur la page Facebook de France 3 Bourgogne dénoncent l’ouverture des magasins le dimanche. En voici quelques-uns :
 

Franchement, on faisait comment avant !!



Raymonde
Quand on voit à la vitesse où les caissières doivent travailler, passer tant et tant d'articles, donc surtout ne pas discuter avec le client, ce serait une perte de temps, mais surtout une perte d'argent pour les gérants de tous ces grands magasins, je comprends qu'à la fin de la journée toutes ces personnes soient sur les nerfs. Alors en plus maintenant leur imposer de travailler le dimanche après-midi je dis non.

Si ça continue, ces magasins ouvriront 24h/24, tout ça pour certaines personnes. Mais vous croyez que cela empêchera les gens de commander sur internet, bien sûr que non, et tous ces salariés ont eux aussi le droit d'avoir un tant soit peu une vie de famille !!!!


Isabelle
Je suis contre l'ouverture le dimanche en entier, un grand n'importe quoi !! Sous couvert de la crise, on fait faire n'importe quoi aux gens. Je bosse dans le milieu hospitalier et je vois le personnel soignant qui bosse tout le temps jours fériés, nuit... Dans un hôpital on n'a pas le choix, mais une grande surface faut pas déconner tout de même, on n'est pas dans l'urgence. Les gens ont tout de même le temps de faire leurs courses du lundi au samedi !! Comment on faisait avant !!

Ça perturbe la vie de famille. Il n'y a que les personnes ne pensant qu'à leur petit confort très égoïstement (la plupart du temps ces personnes ne travaillent pas le weekend end) qui sont pour l'ouverture le dimanche !


Vanessa
Ils n'ont qu'à embaucher plus la semaine quand on voit le nombre de caisses dans les magasins et il n'y a jamais toutes les caisses ouvertes !! Et franchement on faisait comment avant !! Faut arrêter, quand tout le monde sera remplacé par des robots, faudra pas venir se plaindre !!


Philippe
Les anciens se sont battus pour avoir des week-ends et jours fériés ... on est en train de tout perdre.

 
 

Que répondent ceux qui sont pour l’ouverture des magasins le dimanche ? 

 

Je suis pour si c’est sur la base du volontariat et payé en conséquence



Bérénice
Moi, je suis pour, je travaille du lundi au samedi jusqu’à 19h !!! Je fais mes courses au pas de course entre midi et deux, donc sans manger véritablement, alors OUI.


Aurèlie
Je suis pour si c’est sur la base du volontariat et payé en conséquence ce qui permet à ceux qui le souhaitent d’augmenter un peu leurs salaires.


Christophe
Je suis pour aussi sur la base du volontariat et payé double, sinon laisse tomber, t’as pas de vie à part ton taf.
 

Eric
En économie, on appelle ça le théorème de Schumpeter ou la destruction créatrice. Les nouvelles technologies détruisent certains emplois, mais en créent beaucoup d'autres. Les emplois mutent, on ne connaît pas les nouveaux postes de travail de demain. Vous connaissiez le travail de programmeur informatique ou robotique en 1975 ? Ou tous les métiers du recyclage ? Les personnels de santé en soins palliatifs ? Il y en a des dizaines de milliers en 30 ans.

Vous me faites penser à tous ces gens qui refusent le progrès. Comme au 19ème siècle. Quand le train se développait, les cochers ont bloqué Paris. Ça a été une grève énorme et un bordel monstrueux. Mais, ils ont été embauchés pour poser les rails, pour conduire les locomotives, comme personnel de bord, construire les hôtels et les restaurants de la côte normande, bref ce qui allait devenir le tourisme. Et l'histoire de l'économie et son essor vont toujours dans le sens du progrès.


Alexandre
Le week-end et les jours fériés, c’est pour ses enfants et sa famille ? Allez dire ça à ceux qui bossent dans l’hôtellerie ou la SNCF ou les pompiers, médecins, infirmiers, boulangers etc.


Le débat n’est pas près de s’apaiser. En effet, deux supérettes Casino vont ouvrir 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à Dijon à partir du mercredi 6 novembre. De quoi alimenter de nouveau des discussions animées !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus