PHOTOS. D'impressionnants tubas traversent le ciel de Côte-d'Or et de l'Yonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Jacobo .

Des "tubas", sortes de tornades d'altitude, ont été observées jeudi après-midi dans le ciel au-dessus de Dijon, ainsi que dans l'Yonne. Des images spectaculaires et somme toute assez rares.

Nous sommes nombreux à avoir eu le nez rivés sur nos chaussures, sous nos parapluies, tentant d'éviter les flaques et les averses importantes de ce jeudi après-midi en Bourgogne. Mais ceux qui ont eu l'occasion de lever les yeux au ciel, aux alentours de 14h30, ont pu observer durant quelques minutes des phénomènes orageux qui sortent de l'ordinaire : des tubas.

Vous êtes plusieurs à avoir partagé des photos sur les réseaux sociaux, par exemple à Dijon où le tuba était particulièrement impressionnant.

Des internautes ont aussi pris des photos dans le ciel de l'Yonne, ici dans les environs de Merry-la-Vallée, dans l'Aillantais.

Une tornade ? Non, un tuba

Mais qu''est-ce qu'un tuba au juste ? "Ce n'est pas une tornade, précise François Lequeu, météorologiste conseil au centre Météo France de Dijon. Il y a une protubérance qui descend de la base du nuage et descend vers le sol, mais sans l'atteindre". Ce qui fait que, même si les vents soufflent fort au-dessous de la protubérance, les tubas ne causent pas de dégâts

La durée de vie du phénomène est très courte : 5 à 10 minutes. Et les tubas ne sont pas fréquents en Bourgogne. "Il faut une masse d'air très instable comme aujourd'hui, ajoute François Lequeu. Avant, cela passait sans doute plus inaperçu qu'aujourd'hui. Les photos sur les réseaux sociaux contribuent à montrer les tubas du doigt, en quelque sorte".

Après un début de semaine chahuté sur le front des intempéries, Météo France prévoit un temps plus calme à partir de vendredi en Bourgogne. Avec même le retour de l'anticyclone à partir de lundi, où les températures devraient remonter jusqu'à 20°C !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité