Pourquoi Germain Arfeux réclame l'indépendance de la Bourgogne ?

Germain Arfeux a créé le Mouvement de Libération de la Bourgogne. Le destin de la Bourgogne est d'être indépendante, estime ce féru d'histoire qui n’hésite pas à écrire aux grands de ce monde pour faire connaître son combat.
 

Germain Arfeux est le fondateur du Mouvement de Libération de la Bourgogne
Germain Arfeux est le fondateur du Mouvement de Libération de la Bourgogne

Qui est Germain Arfeux ?

Germain Arfeux a vu le jour il y a 35 ans à Semur-en-Auxois, en Côte-d’Or. C’est en allant faire des études de sciences politiques à Lyon qu’il s’est découvert une véritable passion pour sa région natale.
Aujourd’hui, il est bibliothécaire à Paris, mais son amour pour la Bourgogne est resté toujours aussi fort.

C’est ainsi qu’est née l'idée de créer le MLB (Mouvement de Libération de la Bourgogne) qu’il fait vivre via un blog. Un mouvement qui revendique 10 adhérents et une centaine de sympathisants, assure son fondateur très pince-sans-rire.

Germain Arfeux raconte volontiers comment il écrit aux grands de ce monde pour défendre l’indépendance de la Bourgogne.
"Nous avons écrit à Ban Ki-moon à l’époque où il était responsable de l’ONU et défendait le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Visiblement, le peuple bourguignon ne faisait pas partie de ses priorités."

Le Bourguignon a aussi revendiqué l’indépendance de la Bourgogne auprès de plusieurs présidents de la République. Il a envoyé des lettres à Nicolas Sarkozy et à François Hollande.
"Le courrier a dû s’égarer, car je n’ai toujours pas reçu leur réponse. Mais peut-être qu’un jour ils vont répondre et donner l’indépendance. On avait demandé poliment après tout."

 Reportage de Gabriel Talon, Isabelle Rivierre et Rachel Nectoux avec Germain Arfeux, fondateur du mouvement pour la Bourgogne libre

 

La Bourgogne a toujours refusé la soumission


Le jeune bibliothécaire est l’auteur d'ouvrages comme La Traversée de Dijon et Carnet de route en Auxois. Il a aussi rédigé un Manifeste de la Bourgogne libre, qui synthétise ses idées avec humour.
Il veut notamment "redonner au vin toute sa noblesse, sa force dionysiaque" ou encore "exalter l'amour à la bourguignonne" et se "débarrasser de l'amour français, psychologique et sentimental, fondamentalement puritain et anti-érotique".

"Depuis Vercingétorix jusqu'à Charles le Téméraire, la Bourgogne a toujours refusé la soumission. A présent, c'est à notre génération qu'il appartient d'achever ce combat, de boucler la boucle, de faire enfin de la Bourgogne ce qu'elle a toujours souhaité être : un Etat libre et indépendant !", résume le fondateur du MLB en faisant le signe de ralliement de son mouvement, c'est-à-dire un signe de main censé reprendre la forme de l'escargot !

 
Germain Arfeux devant le puits de MoÏse à Dijon
Germain Arfeux devant le puits de MoÏse à Dijon

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture tradition insolite