Premiers départs en vacances en Bourgogne : "ça fait du bien de voir du monde"

Ce samedi 6 février marque le début des vacances scolaires de la zone A. En cette période de couvre-feu et de vaccination, les premiers vacanciers expriment leur "envie de voir du monde"

Les quais de la gare de Dijon, samedi matin, 6 février
Les quais de la gare de Dijon, samedi matin, 6 février © FTV

Il y avait de la fréquentation à la gare de Dijon ce samedi matin, 6 février, premier jour des départs en vacances de Février pour la Zone A (Besançon, Bordeaux, Clermont, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers), malgré le contexte sanitaire actuel.

Un départ en vacances attendu par les voyageurs

Parmi les annonces faites par le Premier Ministre Jean Castex jeudi 4 février, l'absence de limitation de déplacements entre les départements pour la période des vacances scolaires. Un soulagement pour les personnes désireuses de voyager et qui permet de soulager la pression du couvre-feu et des mesures sanitaires actuelles. 

"Je veux oublier ce stress"

Les voyageurs au départ de Dijon, interrogés sur leur état d'esprit au moment de rejoindre des proches ou de la famille est le même : une envie de liberté et de se ressourcer !

Une lycéenne déclare  :"Je suis contente de partir, il n'y a pas de confinement, tant mieux !"

Un autre lycéen part pour la montagne, avec sa planche sous le bras : "J'ai hâte d'être en vacances, je vais faire du snowboard !"

Une jeune maman, en partance pour Montbéliard, dit avec le sourire : "Je vais emmener le petit chez les grands-parents, on va pouvoir souffler. On est tous un peu stressés en ce moment, ça va faire du bien. Je suis contente de partir"

Une étudiante résume son état d'esprit, en partance pour Metz  : "Malgré la préparation aux partiels, j'ai qu'une hâte, c'est de me ressourcer, de voir d'autres personnes. Il faut vraiment décrocher de l'école, travailler, réviser, on n'a plus de vie sociale."

Une autre étudiante se dirige vers Strasbourg, retrouver des amis : "C'est bien de se déconnecter de ce contexte un peu horrible. Je veux profiter de mes amis."

Pour une salariée, en partance pour les Vosges : "Je veux profiter de la campagne, me retirer de la ville et changer d'air. Je veux oublier ce stress."

A la SNCF, une hausse des réservations en ligne a été enregistrée depuis les annonces de Jean Castex, d'un ordre de 36 %.

Sur la route, un trafic plutôt fluide

Les longs trajets s'organisent autour des horaires du couvre-feu. Christophe, vacancier parisien en famille, veut rejoindre les Alpes. Il prévoit une étape à Lyon "pour arriver avant 18 heures, et on repartira demain matin pour aller sur la vallée de la Maurienne."

La perception de ces vacances, pour un habitant de Sens, c'est bien de créer une rupture : "on rentre chez soi le soir à six heures, et on ne fait rien d'autre[...] On va pouvoir enfin bouger et perdre les bourelets qu'on s'est faits depuis quelques mois."

Le reportage de Corentin Fouchard et Lilia Khelfaoui
Intervenants :

1er jour de départ en vacances

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs vacances