Présidentielle 2017 : le président de l’université de Bourgogne appelle à voter contre le FN

Alain Bonnin, président de l’université de Bourgogne, appelle les enseignants et les étudiants " à  voter nombreuses et nombreux contre la candidature de Madame le Pen le 7 mai prochain pour le second tour de l’élection présidentielle".

Par B.L.

Le 1er tour de l’élection présidentielle a eu lieu dimanche 23 avril 2017. Au niveau national, Emmanuel Macron est arrivé en tête (23,55%) devant Marine Le Pen (22,32%). Mais en Bourgogne, c’est la candidate du FN qui devance le représentant du mouvement En Marche ! 
A l'issue du premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen est arrivée en tête dans trois des quatre départements de Bourgogne : l’Yonne, la Nièvre et la Saône-et-Loire. En Côte-d’Or, elle arrive en deuxième position juste derrière Emmanuel Macron.


L’issue de ce duel sera connue lors du second tour de scrutin qui aura lieu dimanche 7 mai.
Les électeurs sont face à "un choix qui sera déterminant pour notre pays et pour l’Europe", estime le président de l’université de Bourgogne. Celui qui fut pendant des années à la tête du service du laboratoire de parasitologie et mycologie au CHU de Dijon, dresse un diagnostic sans appel.

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP


"Nous vivons en effet l’un de ces moments de l’histoire où l’unité de la nation est menacée par l’intolérance et la peur. Ces temps incertains sont souvent porteurs d’années sombres. Comment donc ne pas être inquiets quand l’Europe qui s’est unie dans et pour la paix est menacée par la montée des crispations identitaires ? Et quand, dans la patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, le vent froid du populisme balaye le pays.

La France ne doit pas s’égarer sur ces chemins obscurs. Notre pays doit faire le choix des valeurs universelles et humanistes que sont la dignité de tous, la justice et la tolérance. Notre société doit être unie et réconciliée. La France doit renforcer la construction européenne. Car dans l’histoire des peuples, l’Europe est un espace unique de développement et de préservation de la paix. Le Front National n’incarne pas ces valeurs", dit Alain Bonnin.

Le président de l’université de Bourgogne appelle donc "solennellement à voter nombreuses et nombreux contre la candidature de Madame le Pen le 7 mai prochain pour le second tour de l’élection présidentielle. Chacune et chacun d’entre nous est responsable de l’avenir et doit s’engager", conclut-il en adressant ses "salutations républicaines" à ses collègues et aux étudiants de l’université de Bourgogne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus