A quoi sert vraiment l’opération Pièces Jaunes ?

L’opération Pièces Jaunes collecte de fonds pour financer des projets en faveur des enfants et des adolescents hospitalisés / © Jean Francois Frey/MAXPPP
L’opération Pièces Jaunes collecte de fonds pour financer des projets en faveur des enfants et des adolescents hospitalisés / © Jean Francois Frey/MAXPPP

La 29e édition de l’opération Pièces Jaunes débute mercredi 10 janvier 2018. Depuis qu’elle existe, cette collecte de fonds en faveur des enfants et adolescents hospitalisés a permis de financer plusieurs projets en Bourgogne-Franche-Comté.

Par B.L.

►Opération Pièces Jaunes, comment ça marche ?


L’opération Pièces Jaunes a vu le jour en 1989. Le principe est simple : il consiste à donner les petites pièces qui se trouvent dans votre porte-monnaie... ou davantage. Mis bout à bout, les micros-dons permettent de financer des projets pour améliorer le quotidien des enfants à l'hôpital.

Tout le monde peut participer : il suffit d’aller récupérer une tirelire dans un bureau de poste afin de collecter des pièces ou des billets. Cette année, les tirelires sont disponibles à partir du mercredi 10 janvier 2018. Elles doivent être rapportées avant le samedi 17 février 2018.

Il est également possible de faire des dons en ligne via le site internet des Pièces Jaunes.

En Bourgogne-Franche Comté, l’opération Pièces Jaunes a permis de financer 268 projets depuis 1989, soit un montant de 3 123 614 euros dans les différents services pour enfants et adolescents des hôpitaux de la région.




►Les projets financés en Bourgogne-Franche-Comté grâce à l’opération Pièces Jaunes ?

BOURGOGNE


Côte-d’Or
86 projets ont été subventionnés pour un montant de 1 202 846 euros

Le Centre Hospitalier Robert Morlevat de Semur-en-Auxois a pu faire l’acquisition d’un minibus pour permettre aux adolescents de participer aux activités extérieures.
Subvention accordée : 12 000 euros

Nièvre
11 projets ont été subventionnés pour un montant de 35 352 euros

Le Centre Hospitalier Pierre Bérégovoy de Nevers a pu financer la création d’une salle des parents en service de néonatologie.
Subvention accordée : 5 185 euros

Saône-et-Loire
26 projets ont été subventionnés pour un montant de 231 914 euros

Le Centre hospitalier William Morey de Chalon-sur-Saône a pu financer la réalisation de la décoration murale pour égayer les murs des locaux du service de néonatalogie.
Subvention accordée : 14 150 euros

Yonne
30 projets ont été subventionnés pour un montant de 239 686 euros

Le Centre Médico éducatif « les Petits Princes » d’Auxerre a pu faire l’acquisition de 10 ordinateurs avec commande oculaire et support permettant d’orienter l’écran avec 3 logiciels pour 10 enfants en situation de handicap.
Subvention accordée : 30 000 euros




FRANCHE-COMTE


Doubs
59 projets ont été subventionnés pour un montant de 1 038 619 euros

Situé sur le pôle santé du Centre Hospitalier de Besançon, une Maison d’accueil et d’hébergement, gérée par l’Association Semons l’Espoir a pu être aménagée. Elle comprend un espace de vie et de rencontre et 33 chambres réservées aux familles des enfants hospitalisés.
Subvention accordée : 300 000 euros

Haute-Saône
21 projets ont été subventionnés pour un montant de 71 042 euros

Le Centre Hospitalier de St Rémy et Nord Franche Comté de Saint Rémy a pu financer l’achat de matériel informatique et multimédia pour aménager un espace permettant de travailler au sujet des troubles psychiques des adolescents.
Subvention accordée : 1 252 euros

Jura
14 projets ont été subventionnés pour un montant de 275 495 euros

L’Hôpital de St Ylie de-Dole a pu faire l’acquisition d’un minibus pour permettre aux enfants de bénéficier d’activités extérieures.
Subvention accordée : 13 000 euros

Territoire de Belfort

21 projets ont été subventionnés pour un montant de 28 661 euros

Opération pièce jaunes - CHu de Semur-en-Auxois - version floutée
le lancement de la 29e édition de l'opération Pièce Jaune. Une quête chère à Bernadette Chirac... Elle permet d'améliorer le quotidien des enfants malades... Comme à l’hôpital de Semur-en-Auxois - France 3 Bourgogne - Mélodi Stewenson - Romain Liboz - Carlos Zappala

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sens : comment fonctionne la police de sécurité du quotidien ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés