• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tensions aux urgences du CHU de Dijon

© NZ / France 3 Bourgogne
© NZ / France 3 Bourgogne

La CGT de l'hôpital de Dijon signale un état de "grande souffrance physique et psychique" du personnel. La direction du CHU a choisi de lui répondre. 

Par J.G.

Bataille de communiqués, cette semaine, au sein même du CHU de Dijon où la CGT alerte sur "la grande souffrance physique et psychique du fait de l’impossibilité récurrente à exercer leurs professions respectives dans des conditions décentes et sécuritaires". Le syndicat qui précise avoir déjà alerté la direction sur cette situation déplore même "une nouvelle dégradation des conditions de travail avec mise en danger des patients et des soignants". La CGT déplore également "la dégradation constante des conditions de travail au Samu".

Dans sa réponse par communiqué, la direction du CHU de Dijon ne nie pas les difficultés traversées par le service "comme de nombreux services d’urgences en France, liées à une activité soutenue". Elle évoque aussi "le contexte général d’une pénurie de médecins référents mais également de spécialistes dans l’agglomération dijonnaise et plus largement en Bourgogne conduit de nombreux usagers à recourir aux services d’urgences". Pour la direction "le rôle régional du CHU et les difficultés de certains autres établissements conduisent également à une augmentation de l’activité extrahospitalière des urgentistes". 


 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus