Tuto : comment vérifier une information en ligne ?

Démocratisation de l'information oblige, chacun peut obtenir, diffuser et partager du contenu en quelques secondes. Néanmoins, de fausses informations se trouvent parfois sur Internet. Comment ne pas se faire avoir ? France 3 Bourgogne vous donne quelques clés. 

Par Manon Millet

L'information circule tant sur Internet qu'il est parfois difficile de démêler le vrai du faux. Malgré le risque de se faire piéger, beaucoup ne prennent pas le temps de vérifier la fiabilité d'une information avant de la partager. 
 

Qu'est-ce qu'une fausse information ?

Dans son guide, Tout savoir sur les Fake news, l'entreprise de veille Visibrain détaille les différentes formes que peut prendre une fausse information.

Une info a plusieurs manières d'être fausses. D'abord, elle peut simplement être erronée. L'auteur peut se méprendre. Errare humanum est, dirait-on. (L'erreur est humaine, vous ne parlez donc pas latin ?). Ensuite, l'information peut être parodique. Le Gorafi, notamment, en a fait sa spécialité. 

Enfin, il y a les infox.
 

C'est quoi une infox ?

Infox n.f Néologisme. Mot-valise composé de info et intox. Fausse information, conçue volontairement pour induire en erreur et diffusée dans des médias à large audience.

Aussi connue sous son nom américain fake news, une infox est caractérisée par sa volonté de tromper le lecteur. Elle est bien souvent déguisée en un site sérieux. Mais sous ses apparats de média (re)connu se cache un tissu de mensonges. 

Même si le phénomène n'est pas nouveau et existait déjà au 18ème siècle lors de la Révolution française, il s'est accéléré ces dernières années avec l'avènement des outils numériques. Internet et les réseaux sociaux sont effectivement un terrain fertile pour ces fausses informations. 


Partager une fake news : quelle conséquence ? 

Relayer une fausse information peut avoir des conséquences dévastatrices. Une infox peut notamment avoir des influences sur le vote des citoyens lors des élections. Aux États-Unis, la campagne présidentielle de 2016 a été entravée par de nombreuses rumeurs et fausses informations.

Il est pour l'instant impossible de mesurer le poids réel de ces fausses informations dans le résultat du scrutin. Néanmoins, il est certain que la campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton a été plombée par ces infox en tout genre.

Les fake news peuvent également accentuer le climat de panique lors d'événements de grande ampleur. Chaque attentat charie invariablement son lot de fausses informations et de rumeurs. L'Ifop a publié en février 2019 une étude sur les représentations conspirationnistes dans la société française. Les résultats indiquent qu'un français sur dix pense que l'attentat de Strasbourg en décembre 2018 est en réalité une manipulation du gouvernement.  

 


 

Comment éviter de tomber dans le piège des fake news ?

Au milieu de cette masse d'informations, comment savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas ? Ce qui est vérifié, avéré et ce qui n'est qu'une vaste supercherie ?

Pour éviter de tomber dans le piège, quelques règles de bases sont à respecter. Des outils en ligne et gratuit permetttent également de repérer une fake news. 
 
Tuto : comment vérifier une information en ligne ?
Démocratisation de l'information oblige, chacun peut obtenir, diffuser et partager du contenu en quelques secondes. Néanmoins, de fausses informations se trouvent parfois sur Internet. Comment ne pas se faire avoir ? France 3 Bourgogne vous donne quelques clés. - France 3 Bourgogne - Manon Millet

 

Conseil n°1 : identifiez la source d'une information

Parfois, cette première étape suffit. Pour procéder à l'identification de la source, vous pouvez, dans un premier temps, vous rendre dans la page informative et descriptive du site que vous consultez. Celle-ci se nomme généralement à propos ou qui sommes-nous. Si les informations y figurant sont troubles, méfiez-vous !

Par ailleurs, les articles sont généralement signés. Certains sites font le choix de publier des articles sous couvert d'anonymat. Cela ne pose pas de problème apparent mais vous empêche de déterminer qui se cache derrière le contenu que vous lisez.

 Attention, certains sites sont orientés -politiquement, par exemple, mais n'affichent pas leur parti pris. Soyez méfiants. 

Pour vous aider à authentifier la source d'une information, vous pouvez utiliser le Decodex. Cet outil a été créé par Le Monde afin d'aider tout à chacun à vérifier les informations qui circulent sur Internet.

Comment ça marche ? Il suffit d'entrer l'adresse d'une page web. Decodex vous indique le niveau de fiabilité du site.
 


Conseil n°2 : vérifiez la provenance d'une image

Une image peut être sujette à des interprétations. Le contexte joue un rôle majeur dans sa fiabilité : méfiez-vous d'une image brute dénuée d'informations complémentaires. Vous devez, au minimum, avoir la réponse à ces questions : Qui a pris cette photographie ? Où et quand a-t-elle été prise ? 

Si vous voulez vous assurer de la véracité d'une image, vous pouvez utiliser TinEye. Cet outil fonctionne avec une recherche inversée : vous entrez la photographie dans le site et celui-ci trouve les occurences. Ce site est utile lorsque vous voulez vous assurer de la date où a été prise la photograhie. Une image qui illustre, par exemple, une guerre se déroulant en 2019, ne devrait pas trouver d'ocurrences antérieures à cette année. 

Vous pouvez également utiliser Google Maps, Earth et StreetView afin de trouver ou vérifier la localisation d'une image. Ainsi, aiguisez votre oeil et repérez les éléments clés : panneau qui indique le nom d'une rue, météo, vêtements, architecture, etc. Ces élements vont ensuite vous servir. Inscrivez le nom de la rue dans Google Maps pour vérifier l'adresse, vérifiez la météo qu'il faisait ce jour-là...
 

Conseil n°3 : recoupez l'information

Si vous n'arrivez pas à trouver suffisamment d'éléments concernant l'auteur d'une info, voyez plus large : cherchez si d'autres médias parlent de ce sujet. Si plusieurs médias fiables aux sources claires relaient la même information, il y a de fortes chances qu'elle soit vraie. 

Vous pouvez également vérifier l'info via Hoaxbuster.com. Ce site vérifie les informations et vous explique si celles-ci sont des infos ou des infox...

Libération propose également son outil CheckNews. Posez votre question, des journalistes prennent le temps de vous répondre. 
 


Savez-vous reconnaître une fake news ?

Un quiz vous permet de tester votre esprit critique. Lancez-vous, le résultat pourrait -peut-être- vous surprendre. 
 

 

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus